Murmures en continu


Recherche par mots-clés



Date de publication

Plus de critères



 









>

les derniers murmures

  • Revue de blogs
    Le Blogging quotidien de FLUVIAL
    01 octobre 2014 - 12:00

    Chaque matin, notre petit "blogging" nous enchante. Cette visite quotidienne aux informations rassemblées par les sites et les blogs fluviaux, est une intarissable source d'étonnements.
    Un bouillonnement, un foisonnement, un remue-méninges de tous les instants, produits par des bateliers, des plaisanciers, des éclusiers, des associations, des passionnés des canaux et de la navigation...
    Alors autant vous en faire profiter : À vos "Liens" !...

    Aujourd'hui, mercredi 01/10/14 à midi
    20e Pardon de Marchienne (Photo P. Lemoine)LEMOINE => 20e Pardon de Marchienne au Pont (bonne ambiance mais batellerie absente (?)...)...
    PASCAL
    => L'expo : "Voies d'eau du Hainaut" (c'est à Marchienne jusqu'au 5 octobre)...
    PLAISANCE FLUVIALE => Une pompe à gasoil sur le quai du port de Castets (service plus qu'utile et prix raisonnable...)
    AQUANOMADE => La sécheresse ? (Les réservoirs du Marne à la Saône et du canal du Centre sont vides... "Mais avec aussi peu de trafic on se demande qui a piqué l'eau des lacs ", s'interroge Jean-Claude Verrier)...
    KAÏROS => Bourse aux équipiers pour des convoyages (À la recherche d'équipiers pour convoyer des bateaux de location)...
    CANAL ELISABETH => Ciao Strasbourg : sans doute la dernière fois... (L'Elisabeth quitte Comar...)



    Hier, mardi 30/09/14, à midi

    Déluge à Port Ariane (Photo C.Vaucelle)TFF => Canal Seine-Nord-Europe (l'interprofession salue la décision de Manuel Valls d'entrer le projet de grand canal dans sa phase de réalisation)...
    PLAISANCES ET PLAISANCIERS
    => Port Saint-Louis ? (des photos du port et de la manifestation pour sa sauvegarde, le 27 septembre dernier)...
    PÉNICHE ANAKO
    => Programme du mois d'octobre (le mois des Arméniens...)...
    RONFLEUR
    => L'écluse de Bois-le-Roi (au temps du halage...)...
    LES FLUVIALES
    => Partout-Pourtout (la plaisante devise des bateaux d'Esmeralda et Paul Debruyne)...
    CANAUX DE BRETAGNE
    => "La Voix du Canal" d'octobre 2014 est parue (riche sommaire pour ce numéro de rentrée accessible en ligne...)...
    ...Et puis, vu dans Facebook, hier soir :
    PORT ARIANE => Alerte rouge à Montpellier (un déluge ! autant d'eau en 3h qu'en 3 mois. Le port de Lattes a été protégé par sa porte de garde, mais par prudence, les ordinateurs et tout le matériel électronique de Fluvial ont été rassemblés sur les tables en attendant la décrue du Lez


    Avant-hier, lundi 29/09/14, à midi

    La Vierge de l'Oise (Photo Marc Debeer)CONSULAT DE FRANCE => Incertitude sur l'écluse de Gündingen (à l'ordre du jour du 5ème dialogue franco-allemand le 14 octobre)...
    AAMB => L'épopée des flotteurs de bois (pour les journées du Patrimoine, Conflans a rejoint "Flotescale" à Paris...)...
    VAGUS-VAGRANT => Bateau Pizza (pourquoi ne pas l'appeler "Pizza-yo-l'eau" pour compléter la liste des "Cale-en-bourg" de Bruno Chanal ?
    FLEUVES ET CANAUX => Nostre Dame de Pont Levesque (sous la protection de la vierge bleue, quatre "belles" se refont une beauté chez "Rousseau-Debacker" - Superbe cette photo de la Vierge par Marc Debeer !)...
    PLAISANCE FLUVIALE => Cale en bourg (quand il n'y en a plus, ...y'en a encore !)
    SMATAH => Le retour de "la Bricole" (elle nous manquait, elle revient toutes les semaines après un an d'absence)...


    Vendredi 26/09/14, à midi
    Pavillon en berne sur hampeAQUANOMADE => Juste 1 minute, svp (le temps de mettre en berne les pavillons des bateaux jusqu'à lundi NDLR : il suffit de replier et de nouer le pavillon sur sa hampe avec un ruban noir)...
    PASCAL
    => 225m de long, 25m de large, 14m de chute (Lanaye, la plus grande écluse de Wallonie est en cours de construction)...
    ELO-YAN => Matin pas sans charme (Ah, les brumes et les fumerolles des matins d'automne !)
    BORD À BORD => Point sur les platanes du canal du Midi (le chancre invité par VNF aux journées du patrimoine)
    MODÉLISME NAVAL => L'Hermione à Rochefort (sa construction et ses avatars intéressent aussi les modélistes)
    LA GAZETTE DE BIGBULL => Sequana, nymphe des sources de la Seine (Benoît Dehaine a croisé le bateau de Gilles à Paris - à l'époque du naufrage de l'Éole - puis aux silos de Rouen)...


    => Retour aux "Murmures d'écluse" quotidiens de FLUVIAL

    J'AIME LE FLUVIAL - JE LIS FLUVIALGUIDE FLUVIAL DU PLAISANCIER - ALERTE FLUVIATAG
    (le guide est mis à jour quotidiennement grâce à ses "
    Fluviatag")
    Mais ça y est, vous avez acquis le réflexe "Fluviatag" ! ...
    Il n'est plus nécessaire, désormais, d'attirer votre attention sur les modifications apportées tous les jours au "Guide Fluvial 2014 du Plaisancier" ...C'est un bel outil, n'est-ce-pas ?


    => Vous pouvez aussi retrouver tous les historiques des "bloggings" :

    - Historique des "bloggings" de juin 2014
    - Historique des "bloggings" de mai 2014
    - Historique des "bloggings" d'avril 2014
    - Historique des "bloggings" de mars 2014
    - Historique des "bloggings" de février 2014
    - Historique des "bloggings" de janvier 2014
    - Historique des "bloggings" de décembre 2013
    - Historique des "bloggings" de novembre 2013
    - Historique des "bloggings" d'octobre 2013
    - Historique des "bloggings" de septembre 2013
    - Historique des "bloggings" de juin 2013
    - Historique des "bloggings" de mai 2013
    - Historique des "bloggings" d'avril 2013
    - Historique des "bloggings" de mars 2013
    - Historique des "bloggings" de février 2013
    - Historique des "bloggings" de janvier 2013
    - Historique des "bloggings" de décembre 2012
    - Historique des "bloggings" de novembre 2012
    - Historique des "bloggings" d'octobre 2012
    - Historique des "bloggings" de septembre 2012
    - Historique des "bloggings" de juin 2012
    - Historique des "bloggings" de mai 2012
    - Historique des "bloggings" d'avril 2012
    - Historique des "bloggings" de mars 2012
    - Historique des "bloggings" de février 2012
    - Historique des "bloggings" de janvier 2012
    - Historique des "bloggings" de décembre 2011
    - Historique des "bloggings" de novembre 2011
    - Historique des "bloggings" d'octobre 2011
    - Historique des "bloggings" de septembre 2011
    - Historique des "bloggings" de juin 2011
    - Historique des "bloggings" de mai 2011
    - Historique des "bloggings" d'avril 2011
    - Historique des "bloggings" de mars 2011
    - Historique des "bloggings" de février 2011
    - Historique des "bloggings" de janvier 2011
    - Historique des "bloggings" de décembre 2010
    - Historique des "bloggings" de novembre 2010
    - Historique des "bloggings" d'octobre 2010
    - Historique des "bloggings" de septembre 2010
    - Historique des "bloggings" de juin 2010
    - Historique des "bloggings" de mai 2010
    - Historique des "bloggings" d'avril 2010
    - Historique des "bloggings" de mars 2010
    - Historique des "bloggings" de février 2010
    - Historique des "bloggings" de janvier 2010
    - Historique des "bloggings" de décembre 2009
    - Historique des "bloggings" de novembre 2009


    Chaque matin, notre petit "blogging" nous enchante. Cette visite quotidienne aux informations rassemblées par les sites et les blogs fluviaux, est une intarissable source d'étonnements.
    Un bouillonnement, un foisonnement, un remue-méninges de tous les instants, produits par des bateliers, des plaisanciers, des éclusiers, des associations, des passionnés des canaux et de la navigation...
    Alors autant vous en faire profiter : À vos "Liens" !...

    Suite de l'article
  • Vient de paraître
    Fluvial 246 - Le numéro d'octobre est en kiosque et dans les boîtes aux lettres
    30 septembre 2014 - 19:56
    Couverture du n° 246 de Fluvial - octobre 2014Le 246ème numéro de FLUVIAL a quitté les rotatives de notre imprimeur, Léonce Deprez, à Béthune (... Hé oui, Fluvial est imprimé dans la cité des VNF depuis plus de 15 ans ! - le hasard fait parfois des clins d'œil...) . Au sommaire : de l'eau et du vin. Les routes des vins ont d'abord été des voies d'eau, et ce numéro progresse par étapes gouleyantes tout au long de la Moselle, du Rhin, du Rhône et du canal du Centre...

    - Le canal du Centre, au cœur du vignoble - Les plus grands crus de Bourgogne s'égrènent à portée de verre du canal. Vignobles prestigieux comme celui de Santenay, mais aussi nectars méconnus comme ceux de Maranges. Notre équipage d'œnologues ne quitte le bateau que pour enfourcher les vélos et partir à la recherche des beaux chais et des meilleurs vins...

    - Le tour de Rhin des filles du "Freedom" : L'attrait des petits vins de Sarre et de Moselle va entraîner l'équipage de la jolie vedette hollandaise sur une des plus longues et belles boucle du Nord de l'Europe. De la Belgique à la France, et de l'Allemagne aux Pays-Bas, en empruntant la Meuse, la Sarre, la Moselle et le Rhin.

    - Hélios et Vixit - les cabines d'hôtes de deux bateaux de rêve : Dormir et naviguer sur le Vixit - le plus vieux bateau à coque en fer rivetée de France - profiter de la cuisine inspirée et de la cave raffinée de l'Hélios, c'est le rêve que veulent faire partager à leurs hôtes, sur le Rhône, Olivier et Natacha Pallier.

    - Francisco Madrid, capitaine de bateau hôtel : Du zeppelin chilien à la péniche bourguignonne, cet aventurier raisonnable, nomade mais sédentaire, s'est attaché à son bateau, la "Luciole", au point d'abandonner le Chili pour demander le nationalité française.

    - Le dernier canon de l'"Hermione" sur la Charente : Rien à voir cette fois avec le vin. Ce canon - le dernier des canons coulés à la fonderie de L'Ilsle d'Espagnac pour armer la réplique de la célèbre frégate de La Fayette - a été symboliquement transporté en gabarre jusqu'à Rochefort. Fluvial l'a accompagné tout au long de la rivière qui fut la "route des tonneaux et des canons".

    - Le Rallye du marais 2014 en Venise verte  : Comme chaque année depuis 1974, le dernier week-end de juin, le Marais poitevin a connu une nuit de folie. Un millier de pagayeurs, costumés et maquillés, se sont engagés dans un jeu de piste délirant…

    - Où mettre à l'eau sur la Sèvre niortaise : La Venise verte, quel terrain de jeu plus propice à une découverte en bateau transportable ? Bateau que l'on n'hésitera pas à délaisser pour une excursion plus douce et plus sauvage encore.

    - Le barrage de Vives-Eaux fait peau neuve
    : Après la mise en service du grand barrage du Coudray-Montceaux (Essonne) en juillet 2012, c’est au tour du barrage de Vives-Eaux, en Seine-et-Marne, d’entrer en reconstruction. Voies navigables de France prévoit 4 ans de travaux pour la réalisation de ce projet de grande envergure.

    - La navigation intérieure dans la Première Guerre mondiale : On évoque rarement le rôle joué par la batellerie lors de la Grande Guerre et pourtant, ses hommes et ses bateaux étaient sur tous les fronts, du transport au combat, en passant par les soins apportés aux blessés…

    - La Maison de l'Erdre : À Carquefou, le Centre d'interprétation de l'Erdre présente les multiples facettes naturelles et historiques du bel affluent de la Loire, et les activités industrieuses ou ludiques de ses riverains.


    Et puis vous retrouverez, bien sûr, toutes les autres rubriques habituelles du journal :
    - Les Murmures d'écluse ;
    - L' 
    Agenda
    - La Vitrine ;
    - Et les 
    Petites annonces (plus de 140 annonces de particuliers ce mois-ci !)

    *********************************** 

    Ce numéro est entièrement accessible en version numérique sur Internet. 
    - Il peut être feuilleté (en basse définition et sans "zoom") depuis la page d'accueil de "Fluvialnet". 
    - Quant à la présentation intégrale (en haute définition, cette fois), elle est réservée aux abonnés WEB de FLUVIAL.
    C'est bluffant ! Et c'est un superbe complément à la version papier.

    Vous abonner à FLUVIAL ? C'est facile ! Il suffit de CLIQUER ICI 
    ou d'interpréter avec votre Smartphone
    le "FLUVIATAG" ci contre
    Couverture du n° 246 de Fluvial - octobre 2014Le 246ème numéro de FLUVIAL a quitté les rotatives de notre imprimeur, Léonce Deprez, à Béthune (... Hé oui, Fluvial est imprimé dans la cité des VNF depuis plus de 15 ans ! - le hasard fait parfois des clins d'œil...) . Au sommaire : de l'eau et du vin. Les routes des vins ont d'abord été des voies d'eau, et ce numéro progresse par étapes gouleyantes tout au long de la Moselle, du Rhin, du Rhône et du canal du Centre...
    Suite de l'article
  • Actualités
    La Revue de Presse quotidienne de FLUVIAL
    30 septembre 2014 - 15:31
    L'œil d'HorusLes journaux, la radio, la télévision, s’intéressent de plus en plus au secteur fluvial, et pas seulement pour les faits divers. La Presse parle du « fluvial ». Elle en parle bien et le plus souvent en bien...
    Voici le résultat de notre sélection de ces derniers jours : ...

    mardi 30 septembre 2014

    NORD ÉCLAIR => Kain: tentative de hold-up dans une écluse
    (À l’écluse-barrage de Kain, un ouvrier des Voies hydrauliques a été agressé par deux hommes qui ont exigé qu'il ouvre le coffre-fort. L'éclusier n'ayant pas les moyens d'ouvrir le coffre (vide...), les deux hommes l'ont molesté avant de s'enfuir. Une enquête a été ouverte par la police du Tournaisis...)

    LE JOURNAL DES ENTREPRISES
    => La start-up iséroise Hydroquest vise les marchés fluviaux avec ses hydroliennes
    (La société iséroise Hydroquest se lance dans la commercialisation de ses hydroliennes à double axe vertical et candidate, avec ses hydroliennes marines  à un appel à manifestation d'intérêt lancé par l'Ademe. Afin de conquérir également le marché fluvial, Hydroquest installe ce mois-ci un démonstrateur de 40 KW sur un système de barge flottante dans la Loire à Orléans...) NDLR : revoir le "Murmure" de l'automne dernier : Une hydrolienne transforme le courant de la Loire en courant électrique

    LA RÉPUBLIQUE DU CENTRE => Les mariniers rejouent la guerre de l'anneau avec l'AgglO
    (L'Agglo d'Orléans réclame un "droit d'anneau" de 1800 euros par an aux mariniers des Compagnons chalandiers pour l'amarrage de leurs bateaux. Les mariniers, qui viennent de financer l'homologation transport de passagers de deux toues, envisagent de déplacer leurs bateaux : "Je l'ai déjà dit au président Lemaignen, s'il ne veut plus (de nos bateaux) dans le canal, on va l'y aider » menace Gilbert Gaujard, président de l'association...)

    lundi 29 septembre 2014


    LA VOIX DU NORD => Feu vert de Manuel Valls au canal Seine-Nord
    (En quatre questions, le journal résume les enjeux de ce grand projet que le premier Ministre a relancé vendredi à Arras, cette fois définitivement semble-t-il... La nomination de Rémi Pauvros pour mener à bien le projet, et le calendrier retenu par Manuel Valls ont rassuré les élus et les décideurs économiques de la région. Voilà les quatre questions auxquelles répond La Voix du Nord : 1- "Qu'est venu dire Manuel Valls à Arras ?" 2- "Pourquoi c'est si déterminant ?" 3- "Est-ce irréversible ?"  4- "Quelles retombées pour la région ?"...)

    RFI => Le réseau fluvial américain débordé par l'afflux de céréales
    (Il n'y a pas assez de cale fluviale aux États-Unis pour transporter les récoltes record de céréales. Et le coût du fret fluvial a doublé en un an. Cale insuffisante, envasement, écluses trop souvent hors d'usage, le réseau fluvial des États-Unis souffre d'avoir été trop longtemps délaissé. Le président Obama vient donc de signer un plan de 12 milliards de dollars en faveur du transport fluvial. Mais le chantier est immense...)

    20 MINUTES => Un bateau-hôtel évacué: feu dans la buanderie
    (À Bâle, les quatre-vingt-deux passagers et membres d'équipage d'un bateau-hôtel amarré sur le Rhin ont dû être évacué dans la nuit de vendredi à samedi, après qu'un feu s'est déclaré dans la buanderie du bateau. Un membre de l'équipage qui a aidé les passagers à quitter le navire a été intoxiqué et conduit à l'hôpital...)

    vendredi 26 septembre 2014

    LE JOURNAL DU CENTRE => Le port de Châtillon en bonne voie
    (Le conseil de la communauté de communes du Bazois a adopté le plan de financement pour la réalisation du port de Châtillon-en-Bazois, sur le canal du Nivernais. 80% de subventions sont espérées sur un investissement total d'environ 385.000 euros. Les retombées touristiques pourraient être importantes...)

    L'ANTENNE => Débat public sur Port Seine-Métropole Ouest
    Le débat public sur Port Seine-Métropole, un projet de port sur 100 hectares à la confluence de la Seine et de l'Oise, sur la plaine d'Achères dans les Yvelines, a été lancé le 15 septembre et durera trois mois. Selon le calendrier prévisionnel, les travaux débuteraient en 2018 pour une livraison des premières infrastructures dès 2020...

    LE BERRY RÉPUBLICAIN => Bateau sur l’eau jusqu’à dimanche
    (La première année d'expérience est positive pour l'association Navicabe à Thénioux (Cher) puisque près de neuf cents passagers sont venus naviguer sur le canal de Berry au cours de l'été à partir de l'Escale, sur des bateaux appartenant l'un à l'association, l'autre à la communauté de communes Vierzon Sologne Berry...)


    => Vous pouvez aussi, maintenant, retrouver tous les historiques des "Revues de Presse" de Fluvial :

    - Historique des "Revues de Presse " de juillet 2014
    - Historique des "
    Revues de Presse " de juin 2014

    - Historique des "Revues de Presse " de mai 2014
    - Historique des "
    Revues de Presse " d'avril 2014
    - Historique des "
    Revues de Presse " de mars 2014

    - Historique des "
    Revues de Presse " de février 2014
    - Historique des "Revues de Presse " de janvier 2014
    - Historique des "Revues de Presse " de décembre 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse " de novembre 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse " d'octobre 2013

    - Historique des "
    Revues de Presse " de septembre 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse " de juillet 2013
    - Historique des "Revues de Presse" de juin 2013 
    - Historique des "
    Revues de Presse" de mai 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse" d'avril 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse" de mars 2013

    - Historique des "
    Revues de Presse" de février 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse" de janvier 2013
    - Historique des "
    Revues de Presse" de décembre 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de novembre 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" d'octobre 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de septembre 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de juillet 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de juin 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de mai 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" d'avril 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de mars 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de février 2012
    - Historique des "
    Revues de Presse" de janvier 2012
    - Historique des
    "Revues de Presse" de décembre 2011
    - Historique des
    "Revues de Presse" de novembre 2011
    - Historique des "
    Revues de Presse" d'octobre 2011
    - Historique des "
    Revues de Presse" de septembre 2011
    - Historique des "
    Revues de Presse" de juillet 2011
    - Historique des
    "Revues de Presse" de juin 2011
    - Historique des
    "Revues de Presse" de mai 2011
    - Historique des
    "Revues de Presse" d'avril 2011
    L'œil d'HorusLes journaux, la radio, la télévision, s’intéressent de plus en plus au secteur fluvial, et pas seulement pour les faits divers. La Presse parle du « fluvial ». Elle en parle bien et le plus souvent en bien...
    Voici le résultat de notre sélection de ces derniers jours : ...
    Suite de l'article
  • RGP et RPP
    Les nouveaux réglements de police fluviale : une révision pas une révolution
    25 septembre 2014 - 09:27
    Le RGP de la navigation intérieureUn nouveau règlement général de police de la navigation intérieure (RGPNI ou RGP) et de nouveaux règlements particuliers de police (RPP) sont entrés en vigueur le 1er septembre. Côté forme, le changement de numérotation des articles peut déstabiliser mais la structure globale reste la même. Côté fond, les prescriptions relatives au port du gilet de sauvetage et aux systèmes d'identification automatique (AIS) ont été modifiées. A noter que, dorénavant, RGP et RPP doivent se trouver à bord de tous les bateaux de plus de 20 m, sous forme papier ou électronique.

    La modification liée à la codification du RGP, qui induit un changement de la numérotation, désarçonnera certainement plus d'un usager. Mais les textes n'ont que peu changé. Parmi les nouveautés, les RPP, préparés, sur le domaine qu'ils gèrent, par Voies navigables de France (VNF) pour les préfets de département, ne peuvent désormais contenir que des dispositions prévues au RGP. Les horaires de navigation, manifestations nautiques, mesures temporaires et autorisations spéciales de transport n'y figurent plus.

    L'article sur le gilet de sauvetage est ainsi modifié : "Le port du gilet de sauvetage ou d'une aide individuelle à la flottabilité relève de la responsabilité du conducteur du bateau" sauf en cas de circonstances particulières. Le port n'est obligatoire que sur une surface non protégée (absence de rambardes par exemple), lors de l'éclusage ou de nuit ou par mauvais temps. La présence à bord d'un système d'identification automatique est rendue obligatoire à partir du 1er janvier 2016 seulement sur les voies à grand gabarit, sur tous les bateaux de commerce et sur les bateaux de plaisance de plus de 20 m. Les dimensions maximales des bateaux ne sont plus mentionnées pour le franchissement des ouvrages. C'est dorénavant au conducteur d'apprécier sa marge de sécurité.

    NOTE => Le RGP publié par les éditions des Journaux officiels, est vendu en librairie au prix de 12 euros depuis le 28 mai. Il est disponible à la Librairie Fluvial
    Quant aux RPP, ils sont téléchargeables en format pdf sur le site internet de VNF mais certains sont encore en cours de publication au recueil des actes administratifs des préfectures. Enfin, les périmètres des RPP d’itinéraire sont disponibles à partir du portail cartographique de VNF.


    Le RGP de la navigation intérieureUn nouveau règlement général de police de la navigation intérieure (RGPNI ou RGP) et de nouveaux règlements particuliers de police (RPP) sont entrés en vigueur le 1er septembre. Côté forme, le changement de numérotation des articles peut déstabiliser mais la structure globale reste la même. Côté fond, les prescriptions relatives au port du gilet de sauvetage et aux systèmes d'identification automatique (AIS) ont été modifiées. A noter que, dorénavant, RGP et RPP doivent se trouver à bord de tous les bateaux de plus de 20 m, sous forme papier ou électronique.
    Suite de l'article
  • SARRE ALLEMANDE
    L'Etat fédéral voudrait transférer l'écluse de Güdingen au Land Sarre
    22 septembre 2014 - 08:52
    L'écluse de Güdingen (Fluviacarte 17)Depuis plusieurs mois, une menace de fermeture plane sur l'écluse de Güdingen, qui permet la liaison France-Allemagne par le canal de la Sarre. Alors qu'une inspection du barrage de Güdingen est prévue ces prochaines semaines, la presse allemande s'est fait l'écho, en juillet, d'une proposition de transfert de cinq ouvrages dont l'écluse de Güdingen, de l'Etat fédéral aux collectivités locales des Länder.

    Restrictions budgétaires obligent, l'Agence fédérale des voies navigables allemandes (Wasser und Schifffahrtsverwaltung des Bundes - WSV), souhaite se recentrer sur le réseau à grand gabarit et envisage d'abandonner une partie du réseau à vocation touristique, et notamment l'écluse de Güdingen (PK-Saar 92,92). L'écluse frontière de Grosbliederstroff sur la Sarre (Photo PJL)Après un premier arrêt de navigation en mars 2014, l'administration allemande vient de demander à Voies navigables de France d'interrompre à nouveau la navigation sur la Sarre, entre Sarrebruck-Güdingen et Sarreguemines, du 15 septembre au 2 octobre. La raison évoquée, l'inspection du barrage de Güdingen, n'a guère rassuré les défenseurs de la voie d'eau. Pas plus que les responsables locaux de VNF qui se disent très inquiets pour l'avenir de la liaison et ont écrit à leurs confrères allemands pour tenter d'en savoir plus. Une réunion WSV - VNF est prévue en novembre sur le sujet.

    Au début de l'été, l'Etat fédéral a signalé qu'il serait prêt à payer jusqu'à 50% des travaux de conservation de cinq ouvrages du réseau allemand si un autre gestionnaire prenait en charge leur gestion. Sont concernés uniquement les écluses de Güdingen, Kassel, Elisabethfehn, le canal Finow et l'écluse du Spoy canal à Clèves. Le Land de la Sarre a déjà fait savoir qu'il ne voulait pas se charger de l'écluse de Güdingen, estimant qu'elle joue un rôle important dans le tourisme franco-allemand et qu'elle doit donc être gérée et entretenue par l'Etat fédéral...

    L'écluse de Güdingen (Fluviacarte 17)Depuis plusieurs mois, une menace de fermeture plane sur l'écluse de Güdingen, qui permet la liaison France-Allemagne par le canal de la Sarre. Alors qu'une inspection du barrage de Güdingen est prévue ces prochaines semaines, la presse allemande s'est fait l'écho, en juillet, d'une proposition de transfert de cinq ouvrages dont l'écluse de Güdingen, de l'Etat fédéral aux collectivités locales des Länder.
    Suite de l'article
  • CSNPSN
    Gérard d'Aboville débarqué du Conseil supérieur de la navigation de plaisance
    17 septembre 2014 - 20:32
    Gérard d'Aboville (Photo L. Join-Lambert)Gérard d'Aboville, président depuis 1993 du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques (CSNPSN), a été "débarqué" début août par Frédéric Cuvillier, alors secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. En cause, le refus du navigateur de voir le CSNPSN rattaché à la direction des Affaires Maritimes. Dans un communiqué du 2 septembre, Gérard d'Aboville a souligné sa volonté de "défendre la liberté de parole et d'action d'un organisme qui (lui) est cher".

    C'est par un courrier du Ministère daté du 6 août que G. d'Aboville a appris qu'il ne pouvait être reconduit dans ses fonctions car il avait indiqué ne pas adhérer à la démarche de "transfert du Secrétariat général du CSNPSN à la Mission navigation de plaisance et loisirs nautiques de la Direction des Affaires Maritimes (DAM), de manière à lui faire assurer l'animation et le secrétariat du conseil".

    Pour G. d'Aboville, le Conseil ne peut être à la fois juge et partie : "si nous avons pu faire aboutir des dossiers fondamentaux tels que la réforme des catégories de navigation et du matériel de sécurité embarqué, ou encore l’allègement des procédures d'usage de la VHF, il a toujours fallu d'abord vaincre de fortes réticences de la part de l'Administration. (...)Et comment aurait été réglée la question du nombre de passagers embarqués à bord des navires à utilisation collective (Nuc), qui a vu l'ensemble des professionnels rejeter en bloc un texte produit par les Affaires Maritimes, si le Conseil avait été internalisé au sein des mêmes Affaires Maritimes?" questionne-t-il.

    Du côté des plaisanciers et des navigateurs, l'inquiétude est de mise pour le sort qui sera fait, suite à ce transfert, à des dossiers comme ceux du permis de pêche en mer obligatoire, de la réglementation des engins à propulsion humaine ou du contrôle technique des navires de plaisance.

    Quant au successeur de Gérard d'Aboville, une "personnalité du monde maritime" selon le courrier du ministère, nul ne sait encore qui il est...

    Gérard d'Aboville (Photo L. Join-Lambert)Gérard d'Aboville, président depuis 1993 du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques (CSNPSN), a été "débarqué" début août par Frédéric Cuvillier, alors secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. En cause, le refus du navigateur de voir le CSNPSN rattaché à la direction des Affaires Maritimes. Dans un communiqué du 2 septembre, Gérard d'Aboville a souligné sa volonté de "défendre la liberté de parole et d'action d'un organisme qui (lui) est cher".
    Suite de l'article
  • Règlementation
    Les cyclistes souhaitent que leurs vélos soient autorisés sur tous les chemins de halage
    16 septembre 2014 - 17:21
    L'alliance des bateaux et des vélos (Photo AF3V)Il est un très vieux règlement, l'article 62 du décret du 6 février 1932 (*), qui a le don de fâcher les cyclotouristes. Toujours en vigueur, cet article, adopté au temps où les bateaux étaient encore halés, interdit de circuler à vélo sur les chemins de halage sans autorisation expresse de Voies navigables de France (VNF). Ces derniers mois, des associations de cyclistes et de protection de l'environnement sont parties en guerre contre l'ancêtre législatif et appellent les autres usagers de la voie d'eau à la solidarité.

    En décembre 2013, cinq associations (**) envoyaient un courrier au ministre délégué chargé des Transports pour demander la modification du décret. En réponse, Frédéric Cuvillier préconisait de multiplier les conventions de superposition de gestion du domaine public, un outil qui permet de transférer la gestion et l'exploitation des chemins de halage aux collectivités locales. "La signature de telles conventions se heurte souvent aux réticences locales des gestionnaires" souligne Eric Brouwer, président de l'Association française de développement des véloroutes et voies vertes (AF3V). "C'est pourquoi nous souhaitons obtenir une décision qui soit valable au niveau national pour toutes les voies d'eau domaniales". La réponse du ministre a néanmoins été jugée encourageante.

    Le 5 mars dernier, lors de la présentation au ministère des Transports du Plan d’actions pour le développement des mobilités actives (PAMA) qui ne mentionne pas le décret de 32, Eric Brouwer interpelle le ministre: "Frédéric Cuvillier a paru découvrir cette interdiction faite aux vélos mais a souligné que son examen entrait dans le champ de la volonté gouvernementale de simplification administrative".

    Bien décidés à maintenir la pression, les cyclistes se tournent désormais vers les autres usagers de la voie d'eau et en particulier vers les plaisanciers (***), pour faire pencher la balance du côté d'un libre accès aux usagers des chemins de halage.

    (*) - Article 62 du décret du 6 février 1932 (modifié - version 2008) : "Nul ne peut circuler sur les digues et chemins de halage des canaux, des dérivations, des rigoles et des réservoirs, non plus que sur les chemins de halages et d'exploitation construits le long des cours d'eau domaniaux appartenant à l'Etat, s'il n'est porteur d'une autorisation écrite délivrée par l'autorité gestionnaire du domaine...". NDLR : Il est plaisant de constater que la version actuelle du décret omet de rappeler la précision qui figurait dans le réglement en 1932 : "... Nul ne peut circuler, sauf à pied..."

    (**) - Les signataires du courrier sont l'Association française de développement des véloroutes et voies vertes (AF3V), la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), la Fédération française de cyclotourisme (FFCT), la fédération française "les amis de la nature" (FUTAN), France nature environnement (FNE) et la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT).

    (***) Les cyclotouristes sont aujourd'hui plus de 50% à emprunter les anciens halages qui leur sont ouverts. Ils sont objectivement les meilleurs alliés de la navigation de plaisance. Beaucoup d'aménagements d'étapes le long des voies d'eau sont maintenant justifiés par l'usage qui peut en être fait par les plaisanciers et les cyclistes. Les associations de plaisanciers ne s'y sont pas trompées, et elles soutiennent sans réserve cette demande des associations de cyclotouristes.

    L'alliance des bateaux et des vélos (Photo AF3V)Il est un très vieux règlement, l'article 62 du décret du 6 février 1932 (*), qui a le don de fâcher les cyclotouristes. Toujours en vigueur, cet article, adopté au temps où les bateaux étaient encore halés, interdit de circuler à vélo sur les chemins de halage sans autorisation expresse de Voies navigables de France (VNF). Ces derniers mois, des associations de cyclistes et de protection de l'environnement sont parties en guerre contre l'ancêtre législatif et appellent les autres usagers de la voie d'eau à la solidarité.
    Suite de l'article
  • Arrêt de navigation
    Une fuite laisse le canal de la Marne au Rhin sans Void pendant plusieurs semaines
    15 septembre 2014 - 14:54
    PK111 - Écluse de Troussey - jonction avec la Meuse (Photo PJL)Une importante fuite d'eau à l'aval de l'écluse de Void (PK102,5 du canal de la Marne au Rhin) interdit toute navigation, depuis le 5 septembre, sur la portion du bief 14 située entre Void et le pont canal de Troussey. Les réparations pourraient prendre encore une semaine et peut-être plus. La réouverture n'est donc pas prévue avant le 22 septembre.

    Néanmoins, dès le 7 septembre, les agents de VNF avaient placé un batardeau au niveau du pont canal de Troussey et rétabli la navigation entre le canal de la Meuse et l'écluse de Foug. Seule échappatoire donc, pour l'instant, la Meuse puis le canal des Ardennes...

    Service à contacter : UTI Canal de la Marne au Rhin Ouest - BAR LE DUC - Tél : 03 29 79 12 33

    NOTE (le 19/09/14) => Les travaux de réparation de l'acqueduc, en aval de l'écluse de Void, s'achèvent. VNF annonce la réouverture du canal le dimanche 21 septembre à 7h.

    PK111 - Écluse de Troussey - jonction avec la Meuse (Photo PJL)Une importante fuite d'eau à l'aval de l'écluse de Void (PK102,5 du canal de la Marne au Rhin) interdit toute navigation, depuis le 5 septembre, sur la portion du bief 14 située entre Void et le pont canal de Troussey. Les réparations pourraient prendre encore une semaine et peut-être plus. La réouverture n'est donc pas prévue avant le 22 septembre.
    Suite de l'article
  • Platanes
    Des étudiants toulousains inventent une méthode de lutte contre le chancre coloré
    12 septembre 2014 - 16:50
    L'équipe IGEM Toulouse 2014Le concours international de biologie synthétique IGEM organisé aux Etats-Unis par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) réunit chaque année plus de 200 équipes d'étudiants en biologie venues du monde entier. Cette année, une équipe française constituée d'étudiants de l'INSA de Toulouse et de l'université Paul-Sabatier tentera de convaincre le jury avec une méthode d'éradication biologique du chancre coloré par "trithérapie de biofongicide". Voies navigables de France (VNF) et le ministère du Développement durable ont déjà manifesté leur intérêt.

    Bacillus subtilis contre Ceratocystis plataniNommé SubtiTree, le projet des étudiants toulousains est basé sur l'utilisation d'une bactérie, Bacillus subtilis, naturellement présente dans la sève de l'arbre. "Le projet comporte trois étapes, explique Pierre Reitzer, membre de l'équipe. La première étape est de rendre la bactérie capable de viser une cible, en l'occurrence Ceratocystis platani, le chancre coloré. Il faut ensuite qu'elle soit capable de se fixer sur le champignon. Une fois fixée, elle le détruira en produisant un cocktail de trois fongicides".

    La méthode est encore en phase de test mais les premiers résultats ont amené VNF et le Ministère à participer à hauteur de 27.000 euros au financement du projet. Si SubtiTree s'avère opérationnel, l'injection de 10 ml de liquide dans chaque arbre rendra inutile les abattages préventifs, fort impopulaires et destructeurs d'un paysage classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

    L'équipe se rendra à Boston, Massachussetts (Etats-Unis) fin octobre pour présenter son projet devant un jury de scientifiques internationaux. S'ils ne décrochent pas le premier prix - un Lego d'acier de 30 cm de long! -, ils espèrent bien gagner le prix "Environnement". Victoire ou pas, des membres de l'équipe continueront à travailler sur SubtiTree dans le cadre de leurs thèses...

    L'équipe IGEM Toulouse 2014Le concours international de biologie synthétique IGEM organisé aux Etats-Unis par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) réunit chaque année plus de 200 équipes d'étudiants en biologie venues du monde entier. Cette année, une équipe française constituée d'étudiants de l'INSA de Toulouse et de l'université Paul-Sabatier tentera de convaincre le jury avec une méthode d'éradication biologique du chancre coloré par "trithérapie de biofongicide". Voies navigables de France (VNF) et le ministère du Développement durable ont déjà manifesté leur intérêt
    Suite de l'article
  • Arrogance
    Les vedettes de Bercy continuent de faire des vagues
    11 septembre 2014 - 14:53
    Une des deux vedettes des Finances amarrée aux pieds du ministère (Photo PJL)L'Amicale des pilotes de bateaux à passagers (AMPI), créée au printemps par des pilotes parisiens, a écrit en juillet au ministre des Finances pour l'alerter sur la "dangerosité de la conduite des capitaines de vedettes de la Douane du Ministère". Cela fait hélas vingt ans que ça dure !. Le comportement des pilotes des deux vedettes de Bercy était déjà épinglé en 1996 par Fluvial dans un édito de M.P Simon intitulé "Voyous officiels" (Fluvial n°82). Et il fait régulièrement l'objet de doléances de la part d'usagers de la Seine exaspérés. Jusque là sans le moindre résultat...

    "Le style écraseur, qui consiste pour un officiel à se faire dégager le passage par une escorte de motards et des coups de sifflets, tend à disparaître des rues de la capitale. (...) mais pas sur la Seine où les vedettes grises du ministère des Finances ont réussi à se rendre odieuses à tous ceux qui fréquentent la rivière" écrivait M.-P. Simon en 1996. Témoignages à l'appui, il dénonçait déjà des vedettes "dressées sur leurs hélices, creusant derrière elles des trous de plus d'un mètre" et des pilotes peu respectueux des règlements.

    Dominique Husson, président de l'AMPI, ne dit pas autre chose, près de vingt ans après, en attirant l'attention des services du Ministère sur "le danger que représente un comportement irresponsable de la part des pilotes", et sur ces vedettes circulant à vive allure et engendrant d'importants remous. "De nombreux accidents graves, la plupart impliquant des enfants, ont été évités de justesse" souligne celui qui est aussi pilote des vedettes du Pont-Neuf.

    Bien qu'elle pointe "l'absence d'éléments factuels précis mettant clairement en cause la responsabilité des agents", la réponse du Ministère propose "néanmoins" une rencontre, cet automne, entre l'AMPI et les responsables de la Douane "en vue d'aboutir à une compréhension mutuelle des contraintes liées à nos activités respectives".

    Cette proposition ministérielle, alambiquée et arrogante, suggère que les "contraintes" de déplacement d'un ministère ne peuvent pas s'embarrasser de règlements de navigation applicables au "commun"... Alors, puisqu'il semble décidément impossible de brider les pilotes, pourquoi ne pas brider les moteurs de ces deux vedettes ?...
    Une des deux vedettes des Finances amarrée aux pieds du ministère (Photo PJL)L'Amicale des pilotes de bateaux à passagers (AMPI), créée au printemps par des pilotes parisiens, a écrit en juillet au ministre des Finances pour l'alerter sur la "dangerosité de la conduite des capitaines de vedettes de la Douane du Ministère". Cela fait hélas vingt ans que ça dure !. Le comportement des pilotes des deux vedettes de Bercy était déjà épinglé en 1996 par Fluvial dans un édito de M.P Simon intitulé "Voyous officiels" (Fluvial n°82). Et il fait régulièrement l'objet de doléances de la part d'usagers de la Seine exaspérés. Jusque là sans le moindre résultat...
    Suite de l'article
  • Applications pour mobiles
    Le Boat lance sa nouvelle "appli-croisières" pour smartphones
    10 septembre 2014 - 12:39
    L'application Le Boat pour mobilesDepuis quelques semaines, les clients de la compagnie de location de bateaux fluviaux, "Le Boat", peuvent télécharger, sur leurs smartphones ou leurs tablettes, une nouvelle "appli-croisières". Cette application facilite la préparation du voyage avant le départ, et permet de s'organiser pendant la croisière. Certes, l'application s'adresse avant tout aux clients de "Le Boat", mais elle est gratuite et accessible à tous les utilisateurs. Et elle peut rendre service à tous les plaisanciers...

    Comment se rendre à la base d'amarrage ? La prochaine écluse est-elle fermée ? Où se trouve le restaurant le plus proche ? A quel endroit faire ses courses ? Où sortir ce soir ? Voici quelques-unes des questions pratiques ou touristiques auxquelles souhaite répondre la nouvelle application mobile proposée par "Le Boat". Disponible en anglais, français, espagnol, italien, allemand et néerlandais, elle informe ses clients sur l'itinéraire de leur croisière, les caractéristiques du bateau, procure des check-lists personnalisables pour ne rien oublier, le manuel du capitaine ou encore des vidéos sur le passage d’écluses ou l'amarrage.

    L'appli est mise à jour en temps réel et constamment enrichie. Elle est téléchargeable sur les téléphones mobiles de type smartphone et sur les tablettes iPhone/iPad et Android. Pour télécharger l'application : http://www.leboat.fr/my-app

    NOTE => "Le Boat" est le n°1 européen des croisières fluviales sans permis. Il réunit les sociétés "Crown Blue Line", "Connoisseur" et "Emerald Star" et fait partie du groupe "TUI Travel PLC". Il exploite une flotte de 869 bateaux répartis sur 26 bases en France et 15 en Europe.

    L'application Le Boat pour mobilesDepuis quelques semaines, les clients de la compagnie de location de bateaux fluviaux, "Le Boat", peuvent télécharger, sur leurs smartphones ou leurs tablettes, une nouvelle "appli-croisières". Cette application facilite la préparation du voyage avant le départ, et permet de s'organiser pendant la croisière. Certes, l'application s'adresse avant tout aux clients de "Le Boat", mais elle est gratuite et accessible à tous les utilisateurs. Et elle peut rendre service à tous les plaisanciers...
    Suite de l'article
  • Tarifs, promotions et comparaisons...
    Location d'un bateau fluvial : Comparez les prix, profitez des remises...
    10 septembre 2014 - 12:00
    Apprentissage de la conduite (Photo JPL)Bien sûr il aurait mieux valu vous y prendre à l’avance et réserver suffisamment tôt pour avoir du choix et bénéficier de réductions attractives. Mais, même au tout dernier moment, il y aura encore de belles opportunités à saisir. Et,  à condition de ne pas être trop exigeant sur un modèle de bateau, une région ou une période, vous pourrez profiter de désistements et de reports de dernière minute.
    => 1 Voilà pourquoi nous avons fait évoluer l’outil d’aide à la décision du site Internet de FLUVIAL (http://www.fluvialnet.com/location-bateaux) . Il vous permet aujourd'hui de comparer, région par région, tous les bateaux à louer, leurs équipements et leurs prix !
    => 2 Et puis, du mois d'avril au mois d'octobre, nous maintenons ce "Murmure" ouvert pour y inscrire les ventes-flash, les remises et les promotions de dernière minute des compagnies de location...

    Promotions en cours => ...


    ANJOU-NAVIGATION => 20% de remise en septembre et octobre sur les séjours d'une semaine ou plus, et 15% sur les mini-séjours.


    AQUA-FLUVIAL => Fidélité, longs séjours, famille avec enfants et location de plusieurs bateaux : jusqu'à 15% de remise.

    AQUITAINE NAVIGATION => 20% de remise en septembre et octobre sur les séjours d'une semaine ou plus, et 15% sur les mini-séjours, au départ de Buzet.


    ARDENNES-NAUTISME => Pas (pas encore ?) de promotions en cours...


    AROLLES-MARINE => Des tarifs "groupe", "famille", "couple", ou longs séjours. Et moins 20%, à J-30, pour une semaine de location.


    BABOU -MARINE => Remises courts séjours et flottilles

    BATEAU-SUR-L'EAU => Longs séjours et fidélité récompensés. 15% de remise pour une deuxième semaine de location. Et - c'est à noter - 8% de remise sur présentation de la carte "Cashback Lyoness". Cette carte est offerte sur simple demande auprès du patron de "Bateau-sur-l'eau", Alain Bossard.




    BRETAGNE-FLUVIALE => Promotions actuelles : 10% à 20% de réduction en septembrepour des croisières sur l'Erdre au départ de Sucé sur Erdre. En cours également, quelques promotions exceptionnelles de dernière minute.

    CAMINAV => Des remises cumulables jusqu'à 20%.


    CANAL-ÉVASION => Des remises cumulables jusqu'à 20%.

    CHAMPS-MARINE => Le seul loueur en Île de France et l'un des moins chers de France. 10% de réduction pour la réservation de deux bateaux  ou pour deux semaines de location.



    CHARMES-NAUTIQUES => 20% de remise en septembre pour quelques bateaux. Et jusqu'à 30% de remise pour deux semaines de location


    CRIS'BOAT => Pas (pas encore ?) de promotions en cours...

    DOUBS-PLAISANCE => Pas (pas encore ?) de promotions en cours...




    ÉMERAUDE-NAVIGATION => Remises importantes sur les courts séjours...


    FRANCHE-COMTÉ-NAUTIC => Pas (pas encore ?) de promotions en cours...

    LES CANALOUS =>  50% de remise ("promo last-minute") sur un grand nombre de croisières en octobre.



    FRANCE-FLUVIALE => Pas de promotions annoncées pour le moment, mais il y avait 30% de remise en juillet pour des réservations d'une semaine au minimum...

    INTERCROISIÈRES => 20% de remise pour des locations d'une semaine en septembre et octobre, 15% de remise pour des courts séjours.


    KUHNLE-TOURS => 10 à 20% de remise sur quelques réservations de dernière minute depuis les bases de Niderviller, Sierck ou Pontailler. Même chose en Allemagne ou en Pologne.


    LE-BOAT => Dernière minute !... 50% de remise en septembre pour quelques destinations. Des promotions également pour les vacances de Toussaint et déjà pour l'an prochain...


    LOCABOAT => 40 à 50% de remise sur un grand nombre de bateaux et de destinations jusqu'à fin octobre




    LOT-NAVIGATION => 15% de remise "dernière minute" jusqu'à J-30, et des offres permanentes pour des groupes, des familles, des enfants, des seniors, et un certain nombre de périodes (-10% en octobre).


    MAINE-ANJOU-RIVIÈRES => 10% de remise pour les grandes occasions (voyage de noces...) et pour les capitaines seniors de plus de 60 ans...
    .



    MINERVOIS-CRUISERS => Pour des propositions de dernière minute  il faudra contacter ce loueur anglais de beaux "narrowboats"

    NAVICANAL => Des remises "dernière minute" de 20 à 40% pour le mois d'octobre

    NAVIG-FRANCE => C'est affiché sur le site : jusqu'à 30% de remise pour un certain nombre de locations cet été, mais mieux vaut vérifier les disponibilités avec le nouveau moteur de recherche... 

    NICOLS =>  20% de remise pour des locations d'une semaine en septembre et octobre, 15% de remise pour des courts séjours.

    http://www.house-boat.net/fr/tarifs.aspxPAVILLON-SAÔNE => Jusqu'à 20% de remise en réservant au plus tôt (early-booking). Mais, en dernière minute, ce sera évidemment à négocier...


    SAÔNE-BATEAUX => 25% de remise pour quelques bateaux en octobre.



    SAÔNE-PLAISANCE => Jusqu'à 60% de remise sur quelques bateaux au mois de septembre !




    SNAILY => Pas de promotion en cours (pour le moment)


    TOURISME FLUVIAL DU CENTRE => Pas (pas encore ?) de promotions en cours...



    EN CONCLUSION => On compte une quarantaine de compagnies et pas moins de 110 bases de location en France - des milliers de kilomètres de voies navigables, près de 2.000 bateaux à louer et 170 modèles différents ! Alors, n’hésitez pas à utiliser les outils du site Internet de FLUVIAL. Ils sont gratuits et, vous le verrez, ils peuvent vous faire gagner beaucoup de temps et pas mal d’argent.
    =>
     Outil d'aide à la décision pour la location d'un bateau fluvial sans-permis - pour comparer, région par région, tous les bateaux à louer, leurs équipements et leurs prix...
    =>
     www.fluviacarte.com/fr/fluviacap Outil de calcul d'itinéraires fluviaux - Fluviacap, "Fluppy" de son petit nom, est une sorte de Mappy-fluvial qui vous permettra de préparer votre croisière et d'évaluer les distances et la durée du parcours (les trajets les plus courts ou les plus rapides ou avec le moins d'écluses...
    =>
     Index des croisières publiées dans FLUVIAL - Il est fort probable que la croisière que vous vous apprêtez à faire a déjà fait l'objet d'un article dans FLUVIAL. Vous le retrouverez facilement avec l'outil de recherche du magazine parmi les 6.000 articles de 30 ans d'archives...
    => 
    Index des carto-guides de navigation fluviale - Les "Fluviacarte" éditées par FLUVIAL couvrent la quasi totalité des voies navigables de France et de Wallonie
    => 
    Ultimes conseils - Quel bateau louer sans permis ? Où ? Quand ? À quel prix ? Et comment préparer sa croisière...

    Enfin, n'hésitez pas à nous faire partager vos expériences, heureuses ou malheureuses, elles nous aideront à compléter nos informations et nos appréciations.

    Apprentissage de la conduite (Photo JPL)Bien sûr il aurait mieux valu vous y prendre à l’avance et réserver suffisamment tôt pour avoir du choix et bénéficier de réductions attractives. Mais, même au tout dernier moment, il y aura encore de belles opportunités à saisir. Et,  à condition de ne pas être trop exigeant sur un modèle de bateau, une région ou une période, vous pourrez profiter de désistements et de reports de dernière minute.
    => 1 Voilà pourquoi nous avons fait évoluer l’outil d’aide à la décision du site Internet de FLUVIAL (http://www.fluvialnet.com/location-bateaux) . Il vous permet aujourd'hui de comparer, région par région, tous les bateaux à louer, leurs équipements et leurs prix !
    => 2 Et puis, du mois d'avril au mois d'octobre, nous maintenons ce "Murmure" ouvert pour y inscrire les ventes-flash, les remises et les promotions de dernière minute des compagnies de location...

    Promotions en cours => ...
    Suite de l'article
  • Chantier naval
    Deux repreneurs raniment le chantier Plaquet et rouvrent sa cale
    03 septembre 2014 - 16:26
    La cale du chantier naval Plaquet en août 2012 (Photo PJL)Le chantier Plaquet rouvre ses cales!  Fermée pour cause de faillite en mars dernier, l'entreprise familiale installée depuis 1850 à Péronnes-lez-Antoing en Belgique, a rouvert fin août, sous le nouveau nom de "Chantier Plaquet naval". Ses deux repreneurs, un Belge et un Français, ont annoncé leur intention de relancer toutes les activités antérieures.

    Après avoir été déclaré en faillite sur aveu par le tribunal de commerce de Tournai le 10 mars 2014, le chantier de Péronnes revient dans la course. Exploitée par quatre générations de Plaquet depuis 1850, l'entreprise avait été reprise en 2008 par Guy Dupont. Si ce patron d'un garage tournaisien a décidé, il y a six mois, de jeter l'éponge, ce ne serait pas seulement pour des raisons économiques. Selon Alain Delporte, directeur du chantier depuis 2008 et reconduit dans ses fonctions : "La cale était complète jusqu'à fin juillet. Le bilan a été déposé suite à des dissensions entre les syndicats et les dirigeants".

    Le chantier naval Plaquet à Péronnes (Photo PJL)	Les commandes ont été annulées suite à la fermeture, mais Alain Delporte compte bien voir l'entreprise reprendre très vite sa place dans le "fluvial", et aussi dans le "maritime". Le repreneur français, qui tient pour le moment à rester anonyme, est en effet réputé être "actif dans le milieu des chantiers navals maritimes" selon la formule reprise par la presse wallone. L'autre investisseur, Paul Bertrand, dirigeant du groupe carrier Cimescaut à Antoing, est le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Wallonie Picarde (WaPi).

    Le chantier a rouvert le 21 août avec neuf ouvriers et deux employés de l'ancienne équipe. Leur première tâche a été de débroussailler le site envahi d'herbes et de restaurer l'outil de travail. Le premier bateau est arrivé fin août et l'activité de construction pourrait reprendre, selon Alain Delporte, dès le printemps prochain.
    La cale du chantier naval Plaquet en août 2012 (Photo PJL)Le chantier Plaquet rouvre ses cales!  Fermée pour cause de faillite en mars dernier, l'entreprise familiale installée depuis 1850 à Péronnes-lez-Antoing en Belgique, a rouvert fin août, sous le nouveau nom de "Chantier Plaquet naval". Ses deux repreneurs, un Belge et un Français, ont annoncé leur intention de relancer toutes les activités antérieures.
    Suite de l'article
  • Vient de paraître
    FLUVIAL 245 - Le numéro de rentrée est en kiosque
    01 septembre 2014 - 07:57
    Le 245ème numéro de FLUVIAL a fait sa rentrée dans les kiosques et les Maisons de Presse. Au sommaire : un dossier sur la Seine-aval, cette "Grande rue de Paris au Havre" ; puis quelques-unes des si nombreuses façons de profiter des rivières et des canaux, à vélo, en canoë, en paquebot fluvial, en fûtreau, en cabines d'hôtes, ou sur un porte-conteneur...

    DOSSIER : « Paris - La Seine »

    -  La Seine en paquebot fluvial
    - À bord du « Botticelli », un des grands bateaux-hôtels de CroisiEurope, on descend la Seine-aval de Paris à Honfleur. On vogue tranquillement sur des eaux riches d’un fabuleux patrimoine. Et, passé Rouen, on se retrouve déjà en secteur maritime…

    - La Seine à bord d’un porte-conteneurs
    - On embarque au petit jour, à Tancarville, sur un porte-conteneurs de la Compagnie fluviale de transport (CFT). Il fait la liaison entre les énormes transporteurs transocéaniques et nos commerces de proximité, et il acheminera dans la matinée une centaine de conteneurs jusqu’au terminal des Moulinaux, dans la banlieue Rouennaise.

    - La Seine en croisière immobile au PK163. À bord d’une des cabines d’hôtes du « Privilège », c’est la Seine qui bouge. Le bateau, lui, reste à quai...

    - Cette Seine au long de laquelle coule Paris. 2000 ans d’histoire se dévoilent au promeneur qui emprunte ses quais. Le fleuve a façonné la capitale et laissé sa marque un peu partout...
     
    - Où mettre à l’eau sur la Charente maritime ? : Pour fuir les plages bondées et les marinas sans âme, on peut entrer dans les terres, prendre le flot de la marée et remonter l'estuaire charentais.

    - Les aventuriers solitaires du canoë-canal - Chaque année, pagaie en main, ils se lancent sur les canaux de France. Quatre d'entre eux nous ont raconté leurs aventures. Ils n'ont pas grand-chose en commun, mais l'espace de quelques semaines solitaires sur les canaux, ils ont été animés par la même jubilation…

    - Yves Pharipou, un cyclotouriste assez gonflé pour rouler à plat : Quand on aime le vélo, mais pas les côtes, on parcourt les berges des canaux. C’est plat, quasiment tout droit, sans voitures et plein de surprises. Sur son site www.velocanauxdodo.fr, « Le journal de 2 “sexas“ en vélo le long des canaux », Yves livre ses photos, ses souvenirs, mais aussi ses combines et ses trouvailles pour préparer, avec humour et efficacité, le terrain aux autres "vélocanauxrandonneurs"...

    - 25 bateaux de Loire ont joué les saumons : Au printemps, pour la seconde édition de la "Remontée du saumon", 25 bateaux de Loire ont convergé vers l'écluse de Mantelot à Châtillon-sur-Loire. Avec plus de 80 mariniers à bord, les toues, les plates et les fûtreaux ont créé l'évènement et franchi l'écluse en Loire avec deux trains de bateaux halés par des chevaux.

    - L’"Aster" est parvenu à son nouveau port d'attache : Après 1 mois de travaux de première nécessité, l’"Aster", un superbe bâtard à la coque en bois, a pu larguer ses amarres le 31 mai dernier et quitter le canal du Nivernais pour voguer vers St-Jean-de-Losne et son musée de la Batellerie. Récit d’un voyage historique.

    - Au château des Ducs de Bretagne, à deux pas de la Loire et de l’Erdre navigables, sont installées les collections de plusieurs anciens musées indépendants. Au gré des salles, nous sommes invités à découvrir l’histoire bimillénaire de la cité nantaise, une histoire dans laquelle la navigation prit une place prépondérante et qu’un nombre conséquent d’objets variés raconte.

    Et puis vous retrouverez, bien sûr, toutes les autres rubriques habituelles du journal :
    - Les Murmures d'écluse ;
    - L' 
    Agenda
    - La Vitrine ;
    - Et les 
    Petites annonces (plus de 130 annonces de particuliers ce mois-ci !)

    *********************************** 

    Ce numéro est entièrement accessible en version numérique sur Internet. 
    - Il peut être feuilleté (en basse définition et sans "zoom") depuis la page d'accueil de "Fluvialnet". 
    - Quant à la présentation intégrale (en haute définition, cette fois), elle est réservée aux abonnés WEB de FLUVIAL.
    C'est bluffant ! Et c'est un superbe complément à la version papier.

    Vous abonner à FLUVIAL ? C'est facile ! Il suffit de CLIQUER ICI 
    ou d'interpréter avec votre Smartphone
    le "FLUVIATAG" ci contre
    Le 245ème numéro de FLUVIAL a fait sa rentrée dans les kiosques et les Maisons de Presse. Au sommaire : un dossier sur la Seine-aval, cette "Grande rue de Paris au Havre" ; puis quelques-unes des si nombreuses façons de profiter des rivières et des canaux, à vélo, en canoë, en paquebot fluvial, en fûtreau, en cabines d'hôtes, ou sur un porte-conteneur...
    Suite de l'article
Nouvelle fiche complémentaire


BATEAU EVENEMENTIEL
Péniche belle prestation.
Décoration type marine, parquets teck.
590000 € à débattre
Tél : 06 99 41 31 31
c.coppel@lecapfrance.fr
> en savoir +