Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Actualités
    Historique des revues de Presse de FLUVIAL en avril 2013
    06 mai 2013 - 21:11

    FLUVIASCRIBE


    La Presse parle du « fluvial ». Elle en parle bien et le plus souvent en bien. 
    Voici le résultat des sélections quotidiennes de FLUVIAL en avril 2013 : ...


    mardi 30 avril 2013



    EST Républicain => Besançon : une péniche bloquée par une voiture
    (Vendredi midi, sur le Doubs, un bateau-restaurant* de croisières avec 18 passagers à bord s'est retrouvé bloqué par une voiture immergée à hauteur de l’écluse de la Malte. Les plongeurs des sapeurs-pompiers ont pu dégager le véhicule, une voiture volée, et le bateau a repris sa voie sans encombre.)
    * NDLR => Il s'agissait du bateau-hôtel "Jeanine" de CroisiEurope.

    LE PARISIEN => Les fleuves en fête
    (Mercredi 1er mai, à partir de midi, le Val-d’Oise, baigné par l’Oise et la Seine, célèbre ses "fleuves" du côté d’Argenteuil, Pontoise et la Frette-sur-Seine. On pourra ainsi partir en croisière à deux pas de chez soi, faire de la voile sans forcément avoir le pied marin ou bien s’évader à bord d’une péniche le temps d’un après-midi.)

    FRANCE BLEU => Valence : Début des opérations de pompage de la péniche échouée dans le Rhône
    (15 jours après le naufrage du bateau qui avait coulé dans le Rhône à hauteur du pont Mistral à Valence, les opérations de pompage des 7000 litres de fioul qu'il contient ont commencé. Il faudra ensuite vider le chargement de 1140 tonnes de charbon avant d'envisager le renflouement de la péniche qui ne se fera pas avant plusieurs jours.)

     

    lundi 29 avril 2013



    L'AVENIR, Belgique => C’est la fête à l’écluse 5F
    (Mardi 30 avril et mercredi 1er mai, Ittre deviendra le cœur nautique de la Wallonie à l’occasion de la Fête du canal, organisée à l’écluse 5F, sur le canal Charleroi - Bruxelles. Au programme : une guinguette sur l’eau le mardi à partir de 18h30 et la visite d’une péniche, la régate des Spirou, la visite des installations de l’écluse et la démonstration des chiens sauveteurs le mercredi. Le Corps des Cadets de la Marine profitera de l’occasion pour organiser sa journée portes ouvertes.)

    LA VOIX DU NORD => Douai : Aimable et Monique Delebury, une vie au fil de l’eau
    (A l'occasion de la fête de la batellerie de Douai qui se déroulera mercredi 1er mai, Monique et Aimable Delebury, retraités de la batellerie, évoquent leurs souvenirs, les bourses d'affrètement, la fin de la traction des bateaux en 1967, la télé sur 24 volts, les bateliers qui partent travailler à terre dans les années 80, puis la vente du "Manurêva", sur lequel il sont navigué pendant 31 ans.)

    L'AVENIR, Belgique => Thuin : Paul Furlan invité à soutenir l’effort français
    (Mercredi 24 avril, le ministre et bourgmestre belge Paul Furlan s'est rendu à Thuin, a l'invitation de Joël Wilmotte, maire d’Hautmont et président de la communauté de communes Sambre-Avesnois. Le ministre s’est dit impressionné par le projet ambitieux de port de plaisance. Il prendra contact avec Marc Papinuttti, directeur général de Voies navigables de France (VNF), pour lui faire part de l’intérêt des Wallons à la réouverture du pont-canal de Vadencourt, dont la fermeture empêche, depuis 2006, la navigation sur la Sambre.)


    vendredi 26 avril 2013


    AFP => L'abattage des platanes malades du Canal du Midi s'accélère
    (Le rythme d'abattage des platanes malades le long du Canal du Midi s'est accéléré en 2012 et va encore progresser cette année. "Nous avons abattu 1.584 platanes depuis le début 2013 contre 1.629 sur l'ensemble de 2012, et nous devrions atteindre le cap des 3.000 abattages sur 2013 avec une deuxième campagne, du 15 août au 1er novembre", a précisé Jacques Noisette, responsable communication de Voies navigables de France (VNF) Sud-Ouest)

    L'ANTENNE => Le bassin Rhône-Saône vise davantage de report modal
    (VNF a dressé un état des lieux des vingt zones portuaires ponctuant les 550 km de voie navigable à grand gabarit allant de Pagny à la mer. "On a essayé de voir la part modale que chaque port pourrait capter", remarque Rachid Bioud, responsable Transports à la direction territoriale Rhône-Saône de VNF. Les ports sont plutôt bien équipés, ils ont des marges de manœuvre. "En hypothèse haute, on pense pouvoir envisager un trafic de 16 millions de tonnes à l’horizon 2020". ...Mais, complète Noël Comte, président du Comité des ports, "on ne fera jamais venir des industriels en bord d'eau s'ils n'ont pas la possibilité de s'étendre"...)

    L'AVENIR => Préaccord approuvé par les bateliers
    (Après plus d'une semaine d'actions sur les canaux de Belgique, les bateliers ont approuvé hier le préaccord qui avait été conclu mercredi. « Les actions sont terminées », a déclaré la fédération professionnelle Ons Recht/Notre Droit. « Ces propositions, qui prévoient notamment la lutte contre le dumping, ont été approuvées mais nous allons rester sur nos gardes » a commenté son président, Pierre Roland.)

    LE COURRIER PICARD => Premières puces fluviales dimanche le long des berges de l'Oise
    (Dimanche 28 avril, à Creil, les berges de l'Oise accueilleront la première brocante sur le thème de l'eau. Ces "puces fluviales" sont organisées par Philippe Scamff, un reporter télévisé qui vit à Creil sur un bateau, le "Scampi", depuis deux ans. « C'est un coin vraiment très calme et c'est vrai qu'en dehors de la fête des voisins, on ne fait que se croiser. C'est l'occasion de réunir des gens », explique t-il.)

    jeudi 25 avril 2013


    7sur7 => Les bateliers interrompent provisoirement leurs actions
    (Après plus d'une semaine d'actions, les bateliers belges ont suspendu le blocage de la navigation à Merelbeke, Evergem et Anvers. "C'est encore trop tôt pour dire si la grève est finie, mais nous espérons que cette suspension temporaire sera définitive", précise Claudia Van Vooren de la SA Waterwegen en Zeekanaal)

    ATLANTICO => Séisme en Chine : et si la secousse avait été causée par un barrage ?
    (Le site d'informations américain Quartz avance l'hypothèse que la cause du terrible tremblement de terre qui a frappé la Chine samedi, faisant 188 morts, pourrait être la conséquence de la construction d'un immense barrage et le contrecoup de l'exploitation de masse de l'énergie hydraulique de la campagne avoisinante)

    SUD-OUEST => Les éclusiers face aux conséquences de la crue
    Nous avons comptabilisé onze crues de plus d’un mètre dont trois en février qui ont fait de gros dégâts sur les berges et les ouvrages », explique l’un des éclusiers de l’écluse double de Graziac, sur la Baïse. Les crues à répétition ont amené des mouvements dans le lit de la rivière qui, à certains endroits, s’est profondément creusé. Dans d’autres portions du lit, il faudra creuser de nouveau pour assurer le tirant d’eau nécessaire pour la navigation)

    mercredi 24 avril 2013


    LA DÉPÊCHE => Seringues sur les berges du canal : la polémique
    (À Toulouse, les seringues abandonnées sur les escaliers et la passerelle de l'écluse Bayard, face à la gare Matabiau, inquiètent. «Quand on passe, on voit une fois sur deux des gens en train de se piquer», relate Christian Delmas, gérant de «Bateaux toulousains». «C'est un danger sanitaire, considère Alexandre Marciel, adjoint au maire, cela prouve l'urgence d'avoir un interlocuteur unique pour nettoyer ces espaces. Le travail est déjà engagé entre les différents services de la communauté urbaine, de l'État, de Voies navigables de France et les associations compétentes")

    L'AVENIR => Wathelet appelle les bateliers à mettre fin aux barrages
    (En Belgique, le secrétaire d’État à la mobilité, Melchior Wathelet, a appelé mercredi les bateliers qui mènent depuis plus d’une semaine des actions en divers lieux du pays, à lever leurs barrages. Il a dit craindre que certains «éléments essentiels» de l’économie ne soient menacés en cas de poursuites du blocage de la navigation, citant le cas des centrales électriques au charbon qui risquent de tomber à court de combustible)

    mardi 23 avril 2013


    LA DÉPÊCHE => Carcassonne. Des «Cigales» parient sur le fret fluvial
    (Les clubs "Cigales" rassemblent des investisseurs qui souhaitent favoriser une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire. Ces clubs étaient jusqu'alors surtout développés dans le Nord, en Bretagne et en Poitou-Charentes. Cinq investisseurs viennent de créer le premier club «Cigales» du sud, dans l'Aude, pour aider Jean-Marc Samuel, gérant de la société «L'Équipage» basée à Roubia, à développer la batellerie de fret sur le canal du Midi)

    MIDI LIBRE => "La Guinguette" du Canal du midi est en sursis
    (Fin 2012, Voies navigables de France (VNF) a fait savoir à Dany Sognos, exploitant de la Guinguette installée sur les berges du Canal, à Agde, que son bail ne serait pas reconduit aux mêmes conditions. "Étant donné le caractère tardif de cette notification, VNF m’a accordé un droit d’exploiter cette année encore, sous cette forme" explique le gérant qui, au passage, a vu son loyer annuel passer de 4 500 € à plus du double. Une pétition pour sauver la guinguette a déjà réuni près de 400 signatures)

    TF1 => A suivre aujourd'hui... VINCI
    (Vinci a été désigné par Voies navigables de France (VNF) attributaire pressenti d'un contrat de partenariat pour le remplacement de 29 barrages manuels sur l'Aisne et la Meuse et la réalisation des équipements associés. Le contrat, d'une durée de 30 ans, porte sur la conception, le financement, la construction, puis l'exploitation, la maintenance et le gros entretien renouvellement de 29 barrages automatisés et de leurs équipements)
    NDLR : Instructif, cette analyse boursière de l'opération...
     

    lundi 22 avril 2013


    LE FIGARO => Vinci : attributaire pressenti pour remplacer des barrages
    (Le groupement piloté par Vinci Concessions a été désigné par Voies navigables de France (VNF) attributaire pressenti d'un contrat de partenariat pour le remplacement de 29 barrages manuels sur l'Aisne et la Meuse et la réalisation des équipements associés. Le contrat, d'une durée de 30 ans à compter de sa signature, porte sur la conception, le financement, la construction, puis l'exploitation, la maintenance et le gros entretien renouvellement (GER) de 29 barrages automatisés et de leurs équipements associés)

    RTBF => La grogne des bateliers "nous coûte 20 000 euros par heure"
    (Les actions menées par les bateliers depuis une semaine en Belgique ont des répercussions économiques pour de nombreuses entreprises. "Actuellement, un broyeur comme celui que nous utilisons nous coûte 20 000 euros par heure d’arrêt !" témoigne un responsable de CometSambre qui vient d'envoyer, avec d'autres entreprises, un courrier en urgence au secrétaire d'Etat à la Mobilité)

    LE PAYS => Croisière luxueuse à bord de la péniche Jeanine
    (Événement au port de Montbéliard : le départ d’une croisière de sept jours sur le Doubs, à bord de la péniche MS Jeanine affrétée par la compagnie strasbourgeoise CroisiEurope. Un concept touristique original pour découvrir la France au fil de ses canaux et une occasion inespérée de faire découvrir la Cité des Princes. Embarquement pour les 24 passagers du tout nouveau et plus petit bateau de la Compagnie)

    vendredi 19 avril 2013


    MÉDIAPART => Rémi Pauvros, le député qui doit sauver le canal Seine-Nord
    (Une interview de Rémi Pauvros, le député maire de Maubeuge nommé par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, pour diriger la mission qui doit sauver le canal Seine-Nord. " L'objectif fixé par le ministre est simple, a-t-il déclaré, il s'agit de créer les conditions pour que le dossier soit déposé à la commission européenne avant la fin du premier trimestre 2014, pour qu'il puisse bénéficier d'un financement à hauteur de 30%.")

    LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE => La toue, atout de charme du tourisme fluvial
    (À Saint-Germain-sur-Vienne (Indre-et-Loire), Max Pannier fabrique depuis 15 ans des barques et des toues, ces bateaux à fond plat, utilisé autrefois pour la pêche ou le transport de marchandises. Il termine cette semaine une commande de six toues destinées à devenir des gîtes fluviaux à Château-Gontier sur la Mayenne. Il construit également un gîte fluvial pour 6 passagers qui sera amarré cet été à Saumur)

    LA VOIX DU NORD => Dunkerque : un sans-domicile se noie dans le canal en sauvant une jeune femme qui voulait mettre fin à ses jours
    (Jeudi matin, Robert, une personne sans domicile fixe qui passait la nuit sous une tente sur la berge du canal a perdu la vie en portant secours à une jeune femme désespérée qui avait sauté dans l'eau. L'homme aurait succombé, saisi par le froid de l'eau, après avoir ramené la jeune femme vers la berge. " Celui que l'on surnommait « le Polonais », disparu tragiquement, laissera finalement une tout autre image de sa vie de bohème, celle de quelqu'un qui a perdu la vie pour en sauver une autre" écrit le journaliste)

    LA DÉPÊCHE => Revel. Les ouvrages d'art du Canal du Midi à voir au Musée
    (L'exposition «Passeurs d'eau : aqueducs, écluses… et autres ouvrages du Canal du Midi», à voir à partir de demain et jusqu'à la fin de l'année au Musée et Jardins du Canal du Midi présente l'histoire des ouvrages d'art du canal et leur évolution. Des documents anciens, provenant des archives du Canal du Midi, des Archives départementales de l'Hérault, de l'Aude et du ministère de la Défense, permettent de mieux connaître ces ouvrages, parfois difficiles à apercevoir depuis les bords du Canal)

    jeudi 18 avril 2013


    L'AVENIR => Les bateliers indépendants sont en colère
    (Les bateliers bloquent cinq sites en Belgique : l’écluse de Kain, Evergem (Gand), Straatsburgdok (Anvers), Monsin et Ivoz-Ramée, depuis lundi, afin d’attirer l’attention sur leurs précaires conditions de travail. Les bateaux ne passent qu'au compte goutte)

    LE JDC => Retour sur la station de comptage du barrage de Decize, en place depuis mai 2009
    (Depuis 2009, l'association Logrami étudie les parcours des poissons migrateurs sur le bassin de la Loire grâce à la station de comptage installée à Decize. Aujourd'hui, Logrami est capable d'effectuer un historique des passages : 11.990 aloses se sont fait « flasher » en 2007, et en trois mois. Elles n'étaient que 6 en 2012. À l'inverse, aucun saumon n'est passé par la station de comptage decizoise en 2009. L'an dernier, 25 sont remontés)

    mercredi 17 avril 2013


    RTLbe => Les actions des bateliers s'étendent (en Belgique)
    (Les bateliers réclament depuis plusieurs semaines une révision de la législation sur le transport et le contrôle technique des bateaux ainsi qu'une harmonisation fiscale, face à la concurrence des bateaux de plus grande taille et des bateliers d'Europe de l'Est. Rassemblés mardi à Anvers, Gand et Liège, ils ont poursuivi leurs actions mercredi, notamment à Tournai et à Merelbeke, en bloquant voies d'eau et écluses)

    OUEST FRANCE => Coup de pouce au transport fluvial
    Lors de l'assemblée générale du Comité des armateurs fluviaux (CAF), Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, a annoncé des mesures pour soutenir le transport fluvial. Ont été cités le renouvellement du plan d’aide à la modernisation de la flotte pour la période 2013-2017, un plan d’aide au report modal destiné aux chargeurs et la création d’un bac professionnel « profession fluviale ». Un appel à projets « mobilité durable » pour les transports urbains collectifs qui, pour la première fois, inclura les projets de création de navettes fluviales, sera bientôt publié.

    L'ANTENNE => L'automoteur "Marfret La Lys" rejoint la Seine
    (La flotte employée par Fluvio-Feeder (groupe Marfret) sur le réseau séquanien vient de s'enrichir d'une nouvelle unité, l'automoteur "Marfret La Lys" transféré depuis la région Nord-Pas-de-Calais vers la Seine. Le bateau est arrivé au Havre le 8 avril dernier et a effectué sa première remontée de la Seine dès le lendemain. "Il sera affecté principalement à la liaison Rouen-Paris", explique Xavier Rose, responsable de Fluvio-Feeder à Rouen)

    LA DÉPÊCHE => Une péniche pour lutter contre les bouchons en ville
    ("Vert chez vous" (groupe Labatut) débutera avant fin 2013 un service de livraison par bateau et vélos pour les professionnels de l'hyper-centre de Toulouse. Le bateau déchargera du port de l'Embouchure une escadre de triporteurs qui livreront leurs colis dans les boutiques. Le même système fonctionne à Paris depuis mai 2012)
     
    WK TRANSPORT LOGISTIQUE => La mutualisation est encore à développer dans le transport fluvial
    (Un colloque organisé par l'Association française des ports intérieurs (Afpi) a planché sur la mutualisation dans le transport fluvial. Un concept encore peu utilisé dans ce mode, mais qui dispose d'un important potentiel. "Nous devons être obsédés par la reconquête de la logistique" a déclaré Jacques Trorial, président de l'association de développement des ports français. Dès lors, la mutualisationfluviale consisterait en une collaboration logistique de plusieurs sociétés...)

    mardi 16 avril 2013


    L'UNION => Remise des premiers prix du tourisme ardennais Le château du Faucon, le safran et la péniche Thor à l'honneur
    (Jeudi, le conseil général des Ardennes a remis les prix du tourisme ardennais. Cinq lauréats ont été honorés dont le bateau "Thor" qui a reçu les félicitations pour avoir doté les Ardennes de ses premières chambres d'hôte dans un lieu flottant sur la Meuse. "Thor", un Freycinet restauré, est amarré selon les saisons au port de Charleville-Mézières, à Pont-à-Bar sur le canal des Ardennes ou à la halte fluviale de Monthermé)

    LE MONDE => "Louise-Catherine" et Le Corbusier sont dans une péniche
    (Dans le port de Paris-Austerlitz, le bateau en ciment armé "Louise-Catherine", réaménagé par Le Corbusier pour l'Armée du Salut, pourrait retrouver sa valeur patrimoniale. Michel Cantal-Dupart, architecte urbaniste, président de l'Association Louise-Catherine (Louise-catherine.com) a reçu samedi 13 avril sur le bateau la rosette d'officier de la légion d'honneur des mains du premier ministre, un évènement qui pourrait signer un nouvel acte de naissance pour ce bateau de 1919)

    LA VOIX DU NORD => Marie-Thérèse et Lucien ne lèveront pas l'ancre, leur « Caou » restera à Merville
    (Depuis qu'ils ont pris leur retraite de mariniers en 1990, Marie-Thérèse et Lucien Hourdeaux habitent sur leur bateau, « Le Caou », amarré à Merville sur un bras mort de la Lys mais Voies navigables de France (VNF) souhaite mettre fin à ce stationnement illicite. Le couple ne veut pas en entendre parler, pas plus que d'un déplacement. "Je compte bien aider ces bateliers à rester le plus longtemps possible dans leur péniche qui constitue un symbole pour la ville » a répondu le maire actuel, Jacques Parent, à VNF)
     

    lundi 15 avril 2013


    FRANCE BLEU => Une péniche coule à Valence, 1000 tonnes de charbon à bord
    (Samedi en fin d'après-midi, "La Tour", un bateau de 87 m de long, a rapidement coulé sous le pont Mistral, à Valence (Drôme) avec son chargement de 1.000 tonnes de charbon. Aucun blessé n'est à déplorer. Le marinier, Nicolas Duval, propriétaire du bateau, raconte le déroulement des faits au micro de France bleu Drôme Ardèche)
    NDLR => Un appel aux dons a été lancé sur "Vagus-Vagrant" (cf Blogging du 15/04/13)

    COURRIER PICARD => Les mariniers au tournant du siècle ?
    Chez nous on dit souvent que la gauche n'est pas pour le fluvial. Ça a commencé avec Fiterman, en 1981, qui n'a vu que le transport par le rail. Dans les années 90, l'État a dépensé des millions pour supprimer les bateaux devenus inutiles. Puis il y a eu l'abandon du canal Rhin-Rhône en 1997 avec Dominique Voynet... » et maintenant le canal Seine Nord, estiment Joël et Marylin Verbeke, bateliers depuis plusieurs générations, patrons du "Pinzon" et administrateurs de la Chambre nationale de la batellerie artisanale (CNBA))

    LA DÉPÊCHE => Assécher le Canal du Midi : une menace sérieuse ?
    (Un collectif de chefs d'entreprises du Tarn, qui milite pour une autoroute entre Castres et Toulouse, menace de couper l'approvisionnement en eau du canal du Midi. Au-delà de l'opération de communication, la manœuvre est-elle possible? Les trublions l'affirment. Ils ont les moyens matériels de stopper l'approvisionnement en eau du canal du Midi à partir du lac de Saint-Ferréol où ils se sont donné rendez-vous à 17 heures, cet après-midi)

    TRIBUNE DE GENÈVE
    => La faune piscicole décimée après la vidange du barrage de Verbois
    (Lors de la vidange du barrage de Verbois, trois quarts des poissons présents dans le Rhône avant les opérations de chasses ont disparu. Une véritable catastrophe écologique. «Cette vidange est probablement une des pires que Genève ait connue ces dernières années pour la biodiversité. Nous avons perdu 75% des poissons rien que sur la partie du Rhône située en amont du barrage", indique l’inspecteur cantonal de la faune, Gottlieb Dändliker. Les sternes pierregarin ont également payé un lourd tribut puisque l’ensemble de la couvée 2012 a disparu)

    vendredi 12 avril 2013


    LE PARISIEN => Le président de VNF croit encore au canal Seine-Nord
    (Alain Gest, président de Voies navigables de France (VNF), maître d’œuvre du canal Seine Nord, interrogé hier, a fustigé le rapport qui a entraîné la décision du ministre des Transports de "retoquer le projet", en affirmant qu’il s’agissait « d’un dossier à charge » qui relevait d’une « malhonnêteté intellectuelle ». « S’il fallait tout recommencer, et lancer une nouvelle enquête publique, il faudrait attendre, au bas mot, entre 5 et 8 ans pour voir un jour ce canal sortir de terre » a-t-il affirmé)

    OUEST FRANCE => Port-Launay. Korriganez, la péniche largue bientôt les amarres
    (Le "Korriganez", bateau de 1907 amené de Hollande à Port-Launay par Linda Guidroux en 2010, reprend la navigation sur l'Aulne. Sur ce bateau, classé d’intérêt patrimonial, des animations permettent d’initier les bénévoles au démâtage du navire, à la tenue de la barre, au passage des écluses ou encore au maniement des voiles et à l’accostage)

    COURRIER PICARD => Des projets ferroviaires et fluviaux revus à la baisse
    (Le volet infrastructures de transport du contrat de projets État-Région 2007-2013 (un dispositif qui permet de cofinancer des programmes stratégiques pour la Picardie) prévoit 7 millions d'euros en moins sur le volet ferroviaire et plus de 100 millions d'euros en moins sur le fluvial. Les restrictions sur le volet fluvial concernent essentiellement la mise à grand gabarit de l'Oise aval dans le cadre du projet MAGEO dont seules les études seront financées pour un montant de 10 millions d'euros)

    L' AVENIR => Les bateliers boivent la tasse
    (Hier, devant le parlement européen, 300 bateliers de Belgique, de France et des Pays-Bas ont bruyamment dénoncé la situation «catastrophique » du secteur du transport fluvial européen. Grégory Lanick, 36 ans, batelier à son compte depuis ses 19 ans, témoigne de la dégradation de son chiffre d'affaires  (40% en moins) depuis 2009. Il met en cause la chute du prix du transport fluvial, la hausse du prix du gasoil et des normes techniques qui contraignent les bateliers à l'endettement et à la faillite)

    jeudi 11 avril 2013


    RTLbe => Toutes les écluses de Belgique sabotées cette nuit. La navigation paralysée
    (L'ensemble du réseau fluvial belge a été victime de sabotages la nuit dernière. Une trentaine d'écluses ont été vendalisées, soit environ la moitié des équipements. L'objectif était manifestement de paralyser la navigation. Des câbles électriques ont été coupés et de la glu a été introduite dans les serrures. Il aura fallu la journée entière aux équipes du service des voies hydrauliques pour remettre en service toutes les écluses. "Pas de lien entre ces dégradations et la manifestation de la batellerie européenne aujourd'hui à Bruxelles" affirme Pascal Laurent président de l'association de la batellerie Belge, "Notre Droit - Ons Recht")

    LE RÉPUBLICAIN LORRAIN
    => Des navettes fluviales sur la Moselle ?
    (Metz Métropole réfléchit à la mise en place de navettes fluviales sur la Moselle pour relier plusieurs secteurs au centre-ville. Même si ce n’est qu’un projet, l’idée séduit de plus en plus de maires. Le coût des investissements nécessités par ce projet (création des embarcadères en particulier) reste cependant un obstacle important)

    LA DÉPÊCHE => Le réseau fluvial toulousain «met en garde» les patrons sud-tarnais
    (Les patrons sud-tarnais ont coupé, vendredi dernier, l'alimentation du canal du midi, une action spectaculaire pour rappeler le besoin de désenclaver le bassin Castres-Mazamet par une autoroute vers Toulouse. Le Réseau fluvial toulousain appelle " à la raison pour que cette action ne devienne pas scabreuse et dangereuse voire populiste»)

    mercredi 10 avril 2013


    L'UNION => Bientôt un nouveau bar-lounge dans la péniche qui abritait le Birdy
    (Amarrée à Châlons-en-Champagne, sur le canal Saint-Martin, le bateau-restaurant qui a eu successivement pour devises "Le Birdy" et "le Clover's" est actuellement en travaux. Son nouveau propriétaire et son exploitant souhaitent y ouvrir un bar et renommer le bateau "Le baron de l'écluse", titre d'un film de Jean Delannoy sorti en 1960)


    WK TRANSPORT-LOGISTIQUE
    => Au Brésil, la logistique entrave le transport de la "moisson du siècle"
    (En prévision d'une récolte record de soja prévue en 2013 et de son acheminement dans le pays, la présidente Dilma Roussef a annoncé 54 milliards de réaux (19,3 milliards d'euros) d'investissements dans les installations portuaires et le réseau routier. "Des convois de 20.000 tonnes pourraient naviguer sur le fleuve Madeira mais, faute d'un dragage adéquat, ils sont limités à 9.000 tonnes en basses eaux" souligne Fabio Trigueirinho, de l'Association brésilienne des huiles végétales (Abiove))

    mardi 09 avril 2013


    VOIX DE LA RUSSIE => La Russie aidera le Venezuela à construire une flotte fluviale
    (La Russie et le Venezuela étudient la possibilité de construire ensemble de petits pétroliers et des navires de transport fluvial au chantier naval de l’Orénoque au Venezuela, a indiqué Denis Mantourov, le chef du ministère russe de l'industrie et du commerce, dans une interview accordée à la télévision russe)

    LE MONDE => Un canal pharaonique pour sauver la mer Morte de l'assèchement
    (D'après la Banque mondiale, le très ancien projet de canal entre la mer Rouge et la mer Morte, seul moyen d'enrayer l'assèchement inéluctable de la mer Morte,  est "faisable". Mais le projet est-il pour autant réaliste, en particulier sur les plans financier et politique ? Une partie de la réponse devrait être connue à la mi-avril, lorsque le rapport sur les enquêtes publiques réalisées en Israël, en Jordanie et en Cisjordanie sera publié)

    OUEST FRANCE => Et plus que l'air marin, nouvelle péniche angevine
    ("La Charente", une ancienne barge sablière des années 30, a été achetée l'an dernier par onze investisseurs locaux réunis sous l'appellation "Les Ducs d'Albe". Après des travaux de restauration et d'aménagement, le bateau est destiné à accueillir salle à louer et galerie d'art. Sa présence est annoncée quai des Carmes pour les journées du Patrimoine en septembre)

    lundi 08 avril 2013


    MIDI LIBRE =>Vers un port "moyen grand" opérationnel dès 2018 ?
    (À Lézignan-Corbières, jeudi dernier, le premier vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, le sénateur Robert Navarro, a apporté des précisions sur le projet de création du port de La Nouvelle : "Les travaux doivent commencer en 2015 et se termineront en 2017, 2018. C'est en 2018 que le port, avec un tirant d'eau de 12,50 mètres et quatre ou cinq navires bord à quai sur plus de 200 mètres, sera opérationnel. Pour un investissement public de 200 millions d'euros")

    L'AVENIR => Manifestation jeudi à Bruxelles de bateliers européens
    (Entre 300 et 500 bateliers venus de Belgique, de France, d'Allemagne et des Pays-Bas sont attendus jeudi matin à Bruxelles pour une manifestation place du Luxembourg, devant le Parlement européen. Ils entendent réclamer une rémunération correcte et dénoncer des normes techniques jugée absurdes)

    vendredi 05 avril 2013


    OUEST-FRANCE => Le canal de Nantes à Brest nécessite qu'on le chouchoute
    (Pour entretenir le canal de Nantes à Brest et ses nombreux ouvrages, le syndicat mixte d'aménagement Smatah a constitué une équipe de spécialistes des opérations de maçonnerie, fortement impliquée dans la politique d'accessibilité menée par le syndicat : implantation de postes de pêche accessibles, construction de dispositifs de débarquement au plus près des écluses,  aménagement de marches et de petites descentes...)

    LA VOIX DU NORD => «Cher François Hollande, nous voulons notre canal Seine-Nord»
    (Lors d’une réunion à Marquion, les élus de l’Arrageois et du Cambrésis ont cherché des idées pour sauver le canal Seine-Nord après le rapport public de l’Inspection générale des finances (IGF). Une manifestation a d'abord été envisagée mais est vite tombée à l’eau. En plus de conférences de presse tout le long du tracé du Nord jusqu’à la Somme, les élus ont décidé de prendre leur plume pour écrire à François Hollande, président de la République)

    LA DÉPÊCHE => Canal du Midi. La cabanisation des berges à l'abandon
    (Autour de Toulouse, une vingtaine de sites de "cabanisation" a été recensée sur le canal du Midi et la Garonne. Si de rares personnes vivent là par choix de vie écologique, la plupart sont marginalisées. «Nous ne sommes pas en charge des personnes installées sur les berges, précise Jacques Noisette des Voies navigables de France (VNF). Même si effectivement cette "cabanisation" s'aggrave au fil des années et qu'une démarche sociale devrait être mise en place». Il ajoute : «Une situation difficile à vivre pour ce public et qui nuit à la fréquentation du lieu»)

    jeudi 04 avril 2013


    FRANCE BLEU => L'écluse de Sablé-sur-Sarthe devient automatique
    NDLR : Aujourd'hui vous allez pouvoir écouter la Revue de Presse de Fluvial, ou du moins deux brefs commentaires  de Radio Bleu (1.13mn et 0.47mn), à propos de la modernisation de la plus vieille écluse de la Sarthe construite entre 1850 et 1870. N'oubliez pas de mettre le son !...
    (Il en aura coûté 360.000€, mais on peut désormais entrer et sortir du port de Sablé en deux fois moins de temps qu'auparavant (10 minutes de sassée) et surtout du lever au coucher du soleil, sans interruption. La conseillère Générale de Sablé, Véronique Riveron, et le directeur de l'hydraulique au conseil général, Xavier Devisse, insistent sur le rôle des éclusiers qui ne doit pas se limiter à tourner des manivelles... 1.200 bateaux transitent chaque année par l'écluse de Sablé)

    LA VOIX DU NORD => Trois semaines de recherches pour "pêcher" les épaves du canal de l'Escaut
    (Depuis le 18 mars, entre Valenciennes et Bouchain, Voies navigables de France (VNF) et la brigade fluviale de gendarmerie de La Bassée sondent le canal de l’Escaut pour extraire les épaves qui y dorment. L’an passé, les hommes de l’adjudant De Potter avaient ainsi « pêché » douze tonnes de véhicules)

    SUD-OUEST => Bassins à Flots à Bordeaux : des rejets qui inquiètent
    (Les sédiments sortis de l’écluse d'accès au Bassin à flots sont rejetés dans la Garonne, provoquant l'inquiétude de certains Bordelais.  « Aucune inquiétude à avoir, précise Philippe Rénier, directeur des travaux et de l’environnement au port de Bordeaux, les sédiments ont été analysés. Ceux de l’écluse et ceux de la Garonne ont la même composition. Nous avons donc obtenu l’autorisation de les refouler dans le fleuve")

    mercredi 03 avril 2013


    LE PARISIEN => Bientôt, les poissons pourront remonter la Seine
    (Voies navigables de France (VNF) va devoir aménager au plus tard à la fin de l’année 2017 le barrage de Suresnes pour permettre aux poissons de poursuivre leur remontée du fleuve. « L’arrêté de décembre 2012 concernant l’ensemble du bassin de la Seine précise les tronçons qui nécessitent d’installer des passes à poissons, souligne Fabien Esculier, le chef du service de la police de l’eau à la Driee (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie). Il exige que les travaux soient finis dans cinq ans au plus tard »)

    L'OBS DU VALENCIENNOIS => Une quarantaine d'épaves de voitures repêchée dans le canal de l'Escaut
    (Depuis une dizaine de jours , Voies navigables de France (VNF) et la brigade fluviale de la gendarmerie de La Bassée (près de Lille) sondent les fonds du canal de l'Escaut, entre Valenciennes et Bouchain. Une quarantaine d'épaves de voitures a déjà été repêchée)

    OUEST-FRANCE => Sablé-sur-Sarthe. Démonstration de l’écluse semi-automatique
    (Mardi matin, un bateau de plaisance a franchi la toute nouvelle écluse semi-automatique du port de Sablé-sur-Sarthe. « Ce système n’a pas vocation à être généralisé, a précisé Xavier Devisse, directeur hydraulique au Conseil général de la Sarthe. On ne va pas transformer nos rivières en autoroute. À Sablé, c’est différent, on est sur un port et la semi-automatisation va faciliter la navigation et permettre aux navigants de rentrer plus tard»)

    mardi 02 avril 2013


    COURRIER PICARD => La colère froide d'Alain Gest, président de VNF
    (Alain Gest, président de Voies navigables de France (VNF) et député UMP de la Somme, a demandé au ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, de bien vouloir lui adresser le rapport sur le projet de canal Seine-Nord établi par l'inspection générale des Finances et le Conseil général de l'environnement. Une façon policée de lui reprocher de ne pas lui avoir adressé ce rapport - très critique sur VNF - avant de l'évoquer largement dans la presse...)

    L'AVENIR => « Pas un chantier inutile »
    (Alors que le planning des travaux de mise à gabarit de la traversée fluviale de Tournai vient d'être présenté, certains craignent que les travaux ne soient rendus inutiles par la remise en cause du projet du canal Seine-Nord en France. « Dire ça, c’est du pipeau. Les Français sont obligés de le faire, ils n’ont pas le choix » est intervenu Rudy Demotte, ministre-président de la Wallonie) (NDLR : On aimerait beaucoup le croire !)

    L'AVENIR => La première écluse automatisée a été inaugurée sur la canal du Centre
    (La première écluse automatique en Wallonie vient d'être inaugurée. Elle fait la jonction entre le canal du Centre à grand gabarit et le canal historique du Centre (Hainaut). L'automatisation permettra une plus grande flexibilité dans la navigation des plaisanciers et une rationalisation du personnel des voies navigables)

    OUEST-FRANCE => Un pas vers l’accès aux rives de l’Erdre à La Chapelle, Carquefou et Sucé
    (Le Conseil général de Loire-Atlantique a signé mercredi de nouveaux arrêtés de délimitation du domaine public fluvial de l’Erdre dans les communes de La Chapelle, Carquefou et Sucé. Cette délimitation est indispensable pour le bornage de la servitude de marchepied, à l'origine de conflits entre les associations de randonneurs et les propriétaires. « Nous demandons maintenant à l’État de faire appliquer dans les faits la servitude de marchepied » a déclaré un porte-parole du Conseil général)


    => Retour aux "Murmures d'écluse" quotidiens de FLUVIAL

  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


JAMAÏCA
6 +2 couchages
3 chambres, entièrement équipé
moteur révisé 2019 - excellent état général.
48000 €
Tél : 06 83 24 45 88
info@aquafluvial.fr
> en savoir +