Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS DU 28/06/2019
    VU/LU – Tourisme fluvial : Les chiffres 2018 confortent l’essor du secteur
    28 juin 2019 - 15:28
     Aujourd'hui, nous avons sélectionné pour vous :La Seine et des bateaux touristiques à Paris le 28 août 2018 ( photo JOEL SAGET / AFP/Archives )
    - 11,3 millions de passagers en 2018 sur les rivières et canaux de France ;
    - Le plan incliné de St-Louis-Arzvilller, capricieux depuis mai, reste sous surveillance ;
    - Baignade dans les canaux : attention danger ;
    - Liaison Bray-Nogent : cela traîne, trouvent les acteurs économiques locaux…


    VNF => Tourisme fluvial : Les chiffres 2018 confortent l’essor du secteur
    (Selon le rapport publié par Voies navigables de France (VNF), le tourisme fluvial est en croissance pour la 2e année consécutive avec 11,3 millions de passagers embarqués et 2,4 millions de nuitées en 2018. Les croisières fluviales et les bateaux promenades ont le vent en poupe…)


    REPUBLICAIN LORRAIN => Le Plan incliné retrouve son rythme de croisière
    (Depuis le 2 mai, un incident en salle des machines provoquait l’arrêt du plan incliné de St-Louis-Arzviller (Moselle) sur le canal de la Marne au Rhin. Arrêté pendant 6 jours, puis remis en marche mais à vitesse réduite, l’ascenseur à bateaux a retrouvé son rythme normal depuis le 20 juin. Il reste néanmoins sous étroite surveillance…)


    FRANCE TV INFO => Canicule : on vous dit pourquoi se baigner dans les eaux fluviales peut être dangereux
    (Chaque année, en période estivale, des imprudents se baignent ou plongent, malgré l’interdiction, dans les rivières et canaux. Voies Navigables de France met en garde contre les risques de noyade, d’hydrocution, de contamination par des bactéries, de chutes mortelles ou de chocs avec des bateaux…)


    SEINE MOSELLE RHONE => Projet de canal à grand gabarit entre Bray-sur-Seine – Nogent-sur-Seine : l’échéance d’une mise en service en 2030 est jugée beaucoup trop tardive par les élus et les acteurs économiques locaux
    (Alors que la ministre des Transports évoque une enquête publique pour 2020 sur le projet d’aménagement à grand gabarit de la Seine amont entre Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine dont la réalisation est envisagée à horizon 10 ans, l’association Seine-Moselle-Rhône et des acteurs économiques estiment ce délai trop long. Le projet pourrait être lancé en 2024 selon Voies navigables de France…)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


PENICHE D'HABITATION
NAVIGANTE

8 couchages
Aménagée sur 170 m²
Cuisine ouverte sur séjour et salon de 45 m²
350000 € à débattre
Tél : 06 07 26 83 44
> en savoir +