Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS DU 06/01/2017
    VU/LU - Platanes du canal du Midi : qui doit payer pour la replantation ?
    06 janvier 2017 - 09:42
    En 2011 Nathalie Kosciusko-Morizet a avancé un plan de financement qui n'a jamais été contractualisé (Photo extraite du site Ladepeche.fr)Aujourd'hui, nous avons sélectionné pour vous :
    - Replantation du canal du Midi : "Les collectivités territoriales doivent maintenant prendre le relais" ;
    - Sur la Sambre belge, pollution suite à la collision entre deux "commerces" ;
    - La commune de St-Leu-d’Esserent veut son port sur l'Oise ;
    - Le n°60 de la revue "Mémoire du fleuve" sur la Garonne et son histoire est paru...

    LA DEPECHE => On manque d'argent pour replanter les platanes du canal
    (Depuis 2006, seulement 5 700 des 17 000 platanes arrachés le long du canal du Midi ont été replantés. Voies navigables de France (VNF) a engagé 27 millions d'euros dans la bataille contre le chancre coloré, les entreprises mécènes 1,4 million, les particuliers 428 000 euros et les collectivités territoriales 1,5 million d'euros pour un programme estimé en tout à 220 millions d'euros d'ici fin 2029. "Les collectivités territoriales doivent maintenant prendre le relais" martèle VNF...)

    RTBF => 1000 litres de fuel dans la Sambre après un choc entre deux péniches
    (Belgique. Jeudi matin à Auvelais (Sambreville), un bateau qui quittait le quai en direction de Floreffe a heurté le bateau qui se trouvait devant lui. Le réservoir de celui-ci a été touché et un peu plus de 1000 litres de mazout se sont répandus dans la Sambre. Les pompiers ont pu colmater la fuite et pomper le carburant dans la rivière. Le bateau endommagé devra être réparé avant de repartir...)

    LE PARISIEN => Saint-Leu-d’Esserent : début des études pour un port fluvial à 10 M€
    (Après avoir investi l'an dernier dans un bateau à passagers, la commune de St-Leu-d’Esserent (Oise) envisage de créer, en 2019, un port de plaisance sur l'Oise. Le projet, estimé à plus de 10 millions d'euros, prévoit un port "étang" pour 60 bateaux de 7 à 18 m dans un site naturel, des quais d'accostage en centre ville pour accueillir des paquebots de croisière et un centre technique fluvial dans l’ancienne sucrerie industrielle...)

    LE REPUBLICAIN => Retour aux sources pour la Mémoire du fleuve
    (Le n°60 de la revue "Mémoire du fleuve" sur la Garonne et son histoire vient de paraître. Au sommaire, la navigation sur la Garonne au fil des siècles, les petits affluents de Garonne, l’histoire des établissements Boué fermés en 1995 à Tonneins, les pétitions pour l’entretien des quais en 1842, l’histoire du pont suspendu de Tonneins avec "la photo du dernier couple à avoir traversé ce pont avant sa destruction. Parce qu’il y avait une coutume, les jeunes mariés devaient le traverser"...)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


BATEAU A PASSAGERS
peut accueillir 85 personnes en format croisière et 40 personnes
assises en format restauration
Matériel de restauration complet.
200000 €
Tél : 07 81 31 71 99
ejs.direction@saintleudesserent.fr
> en savoir +