Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS du 03/04/2020
    VU/LU - Le Rhin, malade des médicaments
    03 avril 2020 - 11:46
    La qualité de l'eau d'un fleuve comme le Rhin peut être impacté par un seul site industriel. (KEYSTONE ILLUSTRATION)Aujourd’hui, nous avons sélectionné pour vous :
    - Un site de production de médicaments influe sur l’eau de tout le Rhin ;
    - Covid-19 : désinfecter les rues, c’est aussi polluer les rivières ;
    - A Chaumont/Loire, « Millière Raboton » fait découvrir la Loire aux riverains ;
    - Le Mayflower retourne en Amérique, mais cette fois sans équipage…

    ARC INFO => Un site de production de médicaments influe sur l’eau de tout le Rhin
    (En Suisse, des chercheurs ont analysé l’impact d’une usine pharmaceutique sur l’eau du Rhin après le passage par la station d’épuration. Ils ont identifié 25 substances, dont des antidépresseurs et des opioïdes, et ce jusqu’à 100 kilomètres en aval…)

    FRANCE 3 => COVID 19. Désinfecter les rues : est-ce vraiment efficace ?
    (A l’exemple de la ville chinoise de Wuhan, des communes ont décidé de pulvériser chaque jour un produit désinfectant dans leurs rues. A une efficacité incertaine, ces opérations ajoutent la pollution des milieux aquatiques, rivières et fleuves qui reçoivent, in fine, des centaines de litres d’eau de Javel ou autre désinfectant…)

    LA NOUVELLE REPUBLIQUE => En Loir-et-Cher, Millière Raboton tient bon la vague sur le fleuve
    (Depuis 2001, à Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), l’association Millière Raboton a permis à des milliers de passagers de découvrir la Loire à bord de ses toues. « Certains n’ont jamais mis le pied sur un bateau alors qu’ils habitent à côté (du fleuve) ! » explique la présidente…-

    PARIS MATCH => Ce bateau va traverser l'Atlantique... Tout seul !
    (Pour célébrer les 400 ans du voyage des 1rs colons anglais vers l’Amérique, un « Mayflower » d’un nouveau genre va refaire le même parcours en septembre 2020. Sans capitaine ni marin à bord, le bateau se pilotera lui-même grâce à son intelligence artificielle. Un test pour des bateaux maritimes autonomes « qui pourraient devenir la norme » précise le journaliste…)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


PENICHE HOTEL DE CROISIERES LUXE Coque en Acier - moteur Baudouin DK3 - 7 couchages 30.00 m x 5.00 m
395000 €
Tél : 06 37 84 73 50
> en savoir +