Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS DU 23/11/2017
    VU/LU - Le "Cher" a commencé son voyage retour vers le canal de Berry
    23 novembre 2017 - 12:02
    Le CHER à sec (photo D.R.)Aujourd'hui, nous avons sélectionné pour vous :
    - Racheté par l'Arecabe, le "Cher" est entré aux chantiers de la Haute-Seine ;
    - Des élus des Hauts-de-France créent le collectif "Les sénatrices et sénateurs du canal" ;
    - Sécheresse et surexploitation : les fleuves hispano-portugais en danger ;
    - Pas de développement économique sans une politique maritime forte, prévient un chercheur...

    ARECABE => Le "Cher" rentre au chantier
    (Le bateau berrichon "Cher", dernier "commerce" à avoir passé les écluses du canal de Berry avant son déclassement en 1955, était oublié depuis des années quai d'Austerlitz à Paris. Racheté par l'Association pour la réouverture du canal de Berry (Arecabe), le bateau a été remorqué, lundi, au Chantier de la Haute Seine à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) pour une expertise et de premiers travaux avant de rejoindre Vierzon (Cher)...)

    LA VOIX DU NORD => Création d’un collectif «Les sénateurs du Canal»
    (Après le collectif "Les députés du canal" qui rassemble 32 élus à l'Assemblée nationale, vingt-trois sénateurs des Hauts-de-France ont créé mercredi un collectif "Les sénatrices et sénateurs du canal". "L’objectif est de mettre en place une véritable task force parlementaire afin de peser dans les débats à venir pour soutenir la réalisation du canal Seine-Nord Europe" ont indiqué les sénateurs...)

    LA CROIX => La régulation des fleuves, un enjeu ibérique
    (Alors que l'Espagne et le Portugal connaissent une sécheresse historique, la gestion des fleuves qui coulent au Portugal après avoir traversé l'Espagne, est remise en question. Les agriculteurs réclament davantage de barrages tandis que les écologistes souhaitent une remise à plat de la convention d’Albufeira (1998) qui régule l’usage des cours d’eau entre les deux pays...)

    LIBERATION => «Pas de développement économique» sans une politique maritime forte, prévient un chercheur
    (Lors des Assises de l’économie de la mer qui se sont déroulées mardi et mercredi au Havre (Seine-Maritime), le chercheur Christian Buchet a rappelé que la mer, associée à un réseau de voies fluviales, a toujours été la clé du développement économique. "Nos ports sont des culs de sac et il est urgent de lancer de grands travaux" pour les désenclaver...)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


FREYCINET ERP 2 niveaux
Cuisine professionnelle entièrement équipée
Sono et jeux de lumières, Bar
Salle panoramique, en bas salle de dance
350000 € à débattre
Tél : 06 87 68 85 82
> en savoir +