Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS du 15/10/2021
    VU/LU - Clichy et les Hauts-de-Seine rachètent le bateau en ciment de l’émission Thalassa
    15 octobre 2021 - 14:32
    Clichy, le 1er octobre. La ville et le département des Hauts-de-Seine créent une société publique locale (SPL) pour racheter la péniche Touta, qui servi de plateau de télévision à l'émission "Thalassa". (Photo LP/Anne-Sophie Damecour)Aujourd’hui, nous avons sélectionné pour vous :
    - A Clichy, le chaland en ciment Péniche Touta deviendra un centre d’activités culturel et sportif ;
    - Canal de Bourgogne : la maison éclusière d’Ouges, un lieu de vie artistique ouvert au public ;
    - Arles : le port fluvial accueille de nouvelles entreprises ;
    - Etude : 100 à 200 t/an de macroplastiques atteindraient la mer depuis la Seine…

    LE PARISIEN => Clichy : la ville et le département rachètent l’ancienne péniche de « Thalassa »
    (La ville de Clichy et le département des Hauts-de-Seine vont créer une société publique locale pour racheter, pour 1,7 million d’euros, le bateau événementiel Péniche Touta, ex-bateau du Touring Club de France, ex-bateau de Thalassa, un chaland construit en ciment armé en 1918, pour le transformer en centre d’activités culturel et sportif…)

    VNF => La maison éclusière d’Ouges : quand projets artistiques et agroécologiques se mêlent sur le domaine public fluvial
    (Sur le canal de Bourgogne, la maison éclusière d’Ouges (Côte-d’Or) accueille des artistes de différentes nationalités qui y ont établi leur atelier. Le site, ouvert à tous les publics, est un lieu de vie où cultures agricoles, culinaires, et artistiques se mêlent dans un esprit solidaire et collaboratif…)

    TPBM => Port fluvial d’Arles : et voguent les projets
    (Le port fluvial d’Arles (Bouches-du-Rhône) accueille 2 nouvelles entreprises et voit l’agrandissement d’une 3e. Pour les 5 ha encore accessibles sur les 55,7 ha du port fluvial, « les opérateurs intéressés doivent utiliser du transport fluvial ou ferroviaire », indique Pierre Meffre, directeur de la valorisation portuaire de CNR...)

    COURRIER INTERNATIONAL => Vu d’Espagne. Paris veut nettoyer la Seine
    (Dans un article consacré par El Pais, grand quotidien espagnol, à la propreté de la Seine, Romain Tramoy, auteur d’une étude sur les macrodéchets dans le bassin de la Seine témoigne : “Nous estimons que la quantité des macroplastiques qui atteignent la mer depuis la Seine représente entre 100 et 200 tonnes par an”…)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


VEDETTE HOLLANDAISE
Bateau hybride diesel électrique
2 postes de pilotage
bateau vendu pour cause âge et santé
106200 €
Tél : 06 07 88 52 42
> en savoir +