Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS DU 02/04/2019
    VU/LU - Axe Rhône-Saône : « transporter 4 fois plus sans dépenser le moindre centime »
    02 avril 2019 - 14:13
    5,6 millions de tonnes de marchandise ont transité sur le bassin Rhône-Saône en 2017. (Photo VNF/Francis Cormon)Aujourd'hui, nous avons sélectionné pour vous :
    - Cécile Avezard, directrice Rhône-Saône appelle des accostages au plus près des villes ;
    - Béziers : des infiltrations sous surveillance sous le pont-canal ;
    - Pontoise, Auvers et L’Isle-Adam unies pour le tourisme fluvial et fluvestre ;
    - Pour l’AFBE, « La France a tout pour devenir le leader de la propulsion électrique »…

    LE PROGRES => Rhône-Saône : le transport fluvial de marchandises encore sous-utilisé
    (Interrogée sur le trafic fluvial sur l’axe Rhône-Saône, Cécile Avezard, directrice territoriale Rhône-Saône de Voies navigables de France (VNF) déclare : « Notre capacité actuelle pourrait permettre de transporter 4 fois plus de tonnage sans investir le moindre centime aujourd’hui », « Le principe serait de pouvoir accoster notamment au plus près des agglomérations »…)

    MIDI LIBRE => Béziers : des infiltrations d'eau découvertes sous le pont-canal
    (A Béziers (Hérault), de l'eau s’infiltre depuis le canal du Midi et coule sous deux arches piétonnes du pont-canal, du côté de la route de Sauvian. Voies navigables de France (VNF) doit envoyer une équipe ce mardi 2 avril pour mesurer les risques et voir les solutions à apporter…)

    LE PARISIEN => Pontoise, Auvers et L’Isle-Adam font équipe pour attirer les touristes
    (Les maires des trois communes du Val-d’Oise ont signé le samedi 29 mars une lettre d’intention pour créer un programme culturel commun autour de la Vallée de l’Oise. Une convention doit être signée en juin avec pour objectif 1er de développer le tourisme fluvial et fluvestre…)

    LE TELEGRAMME => Bateaux de travail : un avenir électrique
    (Pour Xavier de Montgros, président de l’Association française pour le bateau électrique (AFBE), « La France a tout pour devenir le leader de la propulsion électrique : la technologie, les chantiers, l’ingénierie… ». Mais les coûts restent un frein. « On compte aujourd’hui 60 bateaux à passagers électriques en France. Cela représente 1 % du marché »…)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


FREYCINET (aménagée)
Bateau confortable et bien isolé
Réaménagée par un architecte naval et des artisans en 2007
350000 € à débattre
Tél : 06 73 45 36 29
> en savoir +