Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • REVUE DE PRESSE ET BLOGS DU 26/02/2018
    VU/LU - Après un mois d'immobilisation, le trafic fluvial a repris sur la Seine
    26 février 2018 - 16:32
    Les premiers bateaux ont pu franchir l’écluse à Vives Eaux (Photo VNF)Aujourd'hui, nous avons sélectionné pour vous :
    - Les 60 bateaux bloqués en amont de Paris reprennent leur route, les bateliers doivent être indemnisés ;
    - A Lyon, le dragage annuel du Rhône : "cela aurait dû se passer comme cela" ;
    - Le bateau à passagers le "Tasciaca" change de mains sur le Cher ;
    - Canal du Midi : VNF a restauré l'abreuvoir d'En Bosc sur la rigole de la Montagne...

    ACTU => Seine-et-Marne. Le trafic fluvial a repris sur la Seine après les travaux à l’écluse de Vives Eaux
    (Les bateliers bloqués depuis le 20 janvier sur la Seine derrière le barrage de Vives-Eaux, en Seine-et-Marne, ont repris la navigation vendredi à 7 h 30, après la réparation de l'écluse. Voies navigables de France (VNF) annonce des indemnisations. Pour Andy Fouquier, président du syndicat La Glissoire et administrateur à la Chambre nationale de batellerie artisanale (CNBA), "c’est l’image de marque de la profession qui a été écornée"...)

    ARAHF => Un dragage en hiver
    (Le dragage décennal de la berge lyonnaise du Rhône occupée par des bateaux stationnaires devait se dérouler entre le 4 et le 20 décembre. "Dans l’absolu, cela devait se passer ainsi" écrit le rédacteur comme un refrain. Les problèmes techniques, l'hiver, la crue en ont décidé autrement...)

    LA NOUVELLE REPUBLIQUE => Le bateau Tasciaca en bonnes mains
    (Après une saison écourtée par l' interdiction de passer le barrage de St-Aignan (Loir-et-Cher) avant le 25 juin, Jean-François Sommier, président de l’association Avac (Accueil vallée du Cher environnement), s'est résolu à vendre son bateau-promenade, le " Tasciaca". C'est la pilote du bateau, Aurore Thomas, qui s'est portée acquéreuse...)

    LA DEPECHE => Voies navigables de France et le patrimoine
    (Après la restauration du pont d'En Bosc qui enjambe la rigole de la Montagne aux Cammazes, dans le Tarn, Voies navigables de France (VNF) a restauré l'abreuvoir d'En Bosc, construit en 1687 pour permettre aux troupeaux de boire dans la rigole. Les travaux ont duré deux mois à l'automne et ont coûté 20 000 €...)
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


BATEAU A PASSAGERS
peut accueillir 85 personnes en format croisière et 40 personnes
assises en format restauration
Matériel de restauration complet.
200000 €
Tél : 07 81 31 71 99
ejs.direction@saintleudesserent.fr
> en savoir +