Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • barrages
    Voies navigables : sous-développement durable ?
    11 janvier 2018 - 11:20
    10/01/2018 - Le barrage de Vives-Eaux retient 60cm de crue (Photo A.Fouquier)Ils en ont ras la casquette les mariniers de la Haute-Seine bloqués en amont de Melun depuis samedi. En cause, à nouveau, le dysfonctionnement et la vétusté de certains barrages confrontés aux crues hivernales. Au PK116, six kilomètres en aval de Melun, VNF (Voies navigables de France) n'a pas pu (ou pas voulu ?) abaisser plus de la moitié des hausses du vieux barrage de Vives-Eaux. Le seuil des PHEN (plus hautes eaux navigables) a donc été rapidement dépassé en amont, entraînant l'arrêt de la navigation et l'immobilisation d'une trentaine de bateaux de commerce...

    10/01/2018 - Le barrage reient la crue et fait déborder l'écluse de Vives-Eaux (Photo A.Fouquier)En maintenant levées 29 des 59 hausses du barrage de Vives-Eaux, sans doute par crainte de ne pas pouvoir les redresser une fois l'onde de crue passée, VNF a fait monter de soixante centimètres le niveau de la crue en amont, et provoqué, une nouvelle fois, l'irritation des mariniers. Bloqué à Montereau, Andy Fouquier (bateau Borneo), estime que "le seuil des PHEN n'aurait pas été franchi si le barrage avait fonctionné normalement". Pour Pascal Malbrunot (convoi Jaguar-Orca), "le comble a même été atteint ce matin" par l'annonce d'une insuffisance accidentelle d'eau dans l'avant dernier bief de l'Yonne (Cannes-Écluse), à 3 km seulement de la jonction avec la Seine en crue !...

    À la décharge de VNF, la vétusté de bon nombre d'ouvrages justifie, il faut hélas l'admettre, la prudence avec laquelle ces vieux barrages sont manœuvrés. Un clapet ou des hausses arrachées, et ce ne sont pas des jours, mais des semaines d'arrêt de navigation que le transport fluvial risque de subir. Néanmoins, à Vives-Eaux, le nouveau barrage est terminé, testé et fonctionnel, et sa mise en service était prévue à la fin de l'été dernier. Alors, pourquoi ce retard ? sinon, peut-être, la crainte de renouveler la sinistre expérience de la mise en service précipitée et ratée de la nouvelle écluse de Coudray (PK129,5), en 2013 (70 jours d'arrêt de navigation sur la Haute-Seine !). VNF souffre du syndrome de la SNCF : une dramatique insuffisance de moyens. C'est incontestable pour le chemin de fer, ça l'est tout autant pour les chemins d'eau...




  • Voies d'eau : Haute Seine - Yonne
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


LUXEMOTOR
6 couchages
Surface : 43m², dont chambre : 9,6m²
Cuisine américaine
230000 €
Tél : 06 83 46 47 89
> en savoir +