Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Aménagement portuaire
    Mâcon, plus grand port intérieur de plaisance en France
    15 mars 2012 - 08:42
    Le nouveau port de Mâcon (Photo Carré-Visuel)Avec ses 420 anneaux, le nouveau port de plaisance de Mâcon, distingué en 2010 par le Prix du port de plaisance exemplaire, est sur le point de devenir le plus grand port de France. Idéalement situé sur la Saône entre Méditerranée, Région parisienne et Suisse, il devrait séduire de très nombreux plaisanciers.

    L’ancien port avait été aménagé dans un bassin creusé pour remblayer la zone industrielle alors en construction. C'était au tournant des années 70. Relié à la Saône, il avait été novateur à son époque avant de devenir trop petit et vétuste. « Il était dans un tel état que soit nous le fermions complètement, soit nous réalisions un port digne de ce nom. Nous avons choisi de créer un nouveau port ultramoderne, le plus grand de France » rappelle Georges Lascroux, Conseiller délégué en charge du port à la mairie de Mâcon.

    Le nouveau projet fait plus que doubler la capacité d’accueil en passant de 150 à 420 anneaux. Les pontons sont prolongés et mis aux normes, la capitainerie est entièrement reconstruite. Les plaisanciers disposeront désormais d’une aire de carénage, d’un système de pompage des eaux vannes et eaux usées, d’une pompe à carburant 24/24 et de tous les services que peut offrir une capitainerie moderne : avitaillement du bateau, épicerie automatique, lingerie, wifi, magasin d’accastillage, location de vélos, service de plongeurs... Enfin, le nouveau port, situé au cœur d’un parc dédié aux loisirs et aux sports, est à dix minutes en vélo d’un centre commercial, du centre ville et des commerces.

    « A 1h30 de Paris et de Genève en TGV et à deux jours de bateau de la Méditerranée, le port répond à la demande en région lyonnaise comme en région méditerranéenne où les plaisanciers paient cher et trouvent peu de places. Laisser son bateau à Macon coûtera moins cher qu’un convoyage » souligne Georges Lascroux.

    Les travaux, bien avancés, devraient être terminés cet été mais les premiers bateaux sont attendus en mai...

  • Voies d'eau : Rhône
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


BATEAU A PASSAGERS
Bateau 110 places
Coque peinture neuve 2021
120000 €
Tél : 07 86 97 07 86
> en savoir +