Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Dordogne
    Les Pesqueyroux font revivre le canal de Lalinde
    09 octobre 2013 - 08:24
    L'échelle des écluses triples de Tuilières - canal de Lalinde (Photo Pesqueyroux)Le canal de Lalinde, c'est ce canal de dérivation de la Dordogne qui relie Mauzac à Tuilières. Peu connu malgré un charme indéniable (Cf. l'article de Charles Berg dans FLUVIAL en juillet 1992, "Lalinde, un canal au pays de Cyrano"), le petit canal gascon est resté à l'abandon jusqu'à la fin des années 90. Depuis, les initiatives se succèdent pour le sauver. La dernière en date est celle de l'Association de recherche historique (ARH) Pesqueyroux, qui a lancé un appel aux dons pour achever sa restauration.

    Canal de Lalinde - Pour devise, le nom du dernier gabarier de Dordogne (Photo Pesqueyroux)Dans la famille des canaux de France, le canal de Lalinde n'est pas le plus veinard. Ouvert en 1843, au grand dam des pilotes de Dordogne qui faisaient jusqu'alors passer les rapides aux bateaux, il est supprimé des voies navigables en 1927 et cesse d'être entretenu. En 1964, à la suite d'un accident mortel sur le Tour de France à Port-de-Couze la route est redressée aux dépens du canal qui est dorénavant coupé en deux. Enfin, en 1996, c'est la digue qui s'effondre sur une centaine de mètres.

    Cette nouvelle infortune fait réagir une association de sauvegarde du patrimoine qui obtient l'inscription des ouvrages d'art, dont l'échelle d'écluses de Tuilières, au titre des Monuments historiques (cf dans FLUVIAL, en mai 1996 : "Le canal de Lalinde sort-de l'oubli"). En 2012, le Syndicat du canal réussit à aménager les passerelles pour rendre le bief aval à la navigation.

    Gabares du canal de Lalinde (Photo Pesqueyroux)Restent à financer la restauration de six portes d'écluses, et celles du pont-canal et du déversoir. L'appel aux dons lancé par l'ARH sur le site "Mymajorcompany - un canal en Périgord"a déjà permis de rassembler 6.900 euros et les dons continuent à affluer. "Plus nous aurons de capacité d'autofinancement, plus nous pourrons demander de subventions et financer de travaux" explique Frédéric Gontier qui est à la fois président de l'ARH, président du Syndicat et premier adjoint de Saint-Capraise. A partir de l'été 2014, une gabarre à passagers permettra de découvrir le bief aval du canal. Les "Pesqueyroux" espèrent bien la voir naviguer un jour sur les deux biefs réunifiés...


    NOTE => Les dons sont possibles, via Internet, sur le site http://www.mymajorcompany.com/projects/un-canal-en-perigord; ou par chèque (à l'ordre de "Pesqueyroux/EPEDE" adressés à : Les Pesqueyroux, projet EPEDE - Mairie - 24150 Saint-Capraise-de-Lalinde.
    Site du Syndicat du canal :
    http://www.canaldelalinde.com - Site de l'ARH : http://www.pesqueyroux.fr/

    NB => Malgré leur nom, qui signifie "pêcheurs", les "pesqueyroux" de l'Association de recherche historique de Saint-Capraise-de-Lalinde ne taquinent pas tous le goujon. Ils tiennent leur nom d'un passage sur la Dordogne où les bateaux, en période de basses eaux, venaient se fracasser sur les pieux qui maintenaient les filets des pêcheurs.

  • Voies d'eau : Canal de LALINDE - Dordogne
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


FREYCINET (aménagée)
Bateau confortable et bien isolé
Réaménagée par un architecte naval et des artisans en 2007
350000 € à débattre
Tél : 06 73 45 36 29
> en savoir +