Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Cercle d'échanges CELT
    Le SMATAH met du SEL dans le canal de Nantes à Brest
    07 novembre 2011 - 12:59
    Châteauneuf-du-Faou, siège du SMATAH (Photo SMATAH)Le SEL ou Système d’échanges local est un système économique parallèle fondé sur le troc de biens, de services ou de compétences. L’argent sonnant et trébuchant y est remplacé par une monnaie fictive qui permet simplement d’évaluer les services échangés. Dans le Finistère, Bretagne oblige, le SEL mis en place par le SMATAH (Syndicat Mixte d’Aménagement Touristique de l’Aulne et de l’Hyères), autour du canal de Nantes à Brest, a pris le nom de CELT... 

    « L’objectif du CELT, Cercle d’échanges ludiques et touristiques, est de créer du lien social entre les riverains du canal et les vacanciers mais aussi de fixer plus longtemps les touristes dans la région en leur offrant la possibilité de vacances originales et peu coûteuses » explique Christophe Hériaud, directeur du SMATAH.

    Cours d'art floral (Photo SMATAH)Concrètement, chacun, touriste ou résident peut proposer les prestations les plus diverses en échange de « rayons de sourire », une monnaie d’échange qui vaut une minute et garde la même valeur quel que soit le niveau de compétence de la prestation. Grâce au CELT, il est par exemple possible d’enseigner la fabrication des crêpes à Carhaix en échange d’un cours de chant à Port-Launay.
    Un catalogue disponible sur Internet recense les offres et les demandes de prestations. On y trouve des offres « conversation sur l’histoire du canal », « sortie ornithologique », « langue des signes » ou « composition florale ».

    Et cela fonctionne : « Le CELT a été créé en 2009 mais nous le relançons dans le cadre du bicentenaire du canal. Il s’appuie surtout pour le moment sur les « Veilleurs du canal », un réseau bénévole d’amoureux du canal qui sont nos relais sur le terrain et sont à l’origine de l’idée, souligne Christophe Hériaud. Les offres et les demandes existent, il nous faut maintenant faire connaître davantage le CELT aux touristes. En profitant des prestations et en en offrant eux-mêmes, que ce soit un cours de claquette ou une initiation au Breton, ils sont assurés de multiplier les découvertes et les rencontres ».
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


VEDETTE HOLLANDAISE
Très bon état général et toute équipée
Batteries moteur et servitudes neuves et électricité refaite

Tél : 07 82 33 30 92
> en savoir +