Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Remorqueur fluvial
    Le Jacques se fait une nouvelle jeunesse
    23 avril 2013 - 19:06
    Le Jacques - remorqueur historique de l'AAMB ( Photo G.Matignon)Absence remarquée le long du quai St-Nicolas à Conflans-Ste-Honorine : Le Jacques,  l'un des 2 remorqueurs historiques de l’Association des amis du musée de la Batellerie (A.A.M.B.) a quitté son ponton fin janvier pour rejoindre la chantier naval d'Achères, quelques kilomètres en aval de la Seine. C’est d’ailleurs à couple du second remorqueur, le Triton 25 , qu'un équipage composé de membres de l’association l’a convoyé jusqu'au chantier où le synchrolift l'a tiré à terre. 

    Sauvé après quelques années d'abandon, sur une proposition d'Alain Naveteur (1), le Jacques a été acheté par l'A.A.M.B en 1996. Il avait été construit à Creil en 1904 et les tôles de sa coque préfabriquées à Choisy-le-Roi. Pendant plus de 50 ans, jusqu'en 1959, il a marché à la vapeur. Sa restauration s’est étalée sur 7 ans, sans les moyens de le remotoriser. Un Cahier du musée de la Batellerie "Les bateaux du patrimoine fluvial" donne le détail des travaux et les coûts de cette restauration (2).

    La dernière expertise de coque ayant eu lieu en 2003, il faut à nouveau mettre en conformité le Jacques, pour obtenir le certificat communautaire afin de le maintenir à flot. Pour la conformité, outre l’expertise de la coque, il est nécessaire par exemple de mettre une porte étanche entre la cale et le pic arrière, d'effectuer quelques travaux de soudure et d'enlever le ciment sur le fond arrière. L’association profitera de sa mise hors d’eau pour assurer sa sauvegarde contre les attaques de la rouille, en appliquant des peintures intérieures et extérieures de qualité.

    La D.R.A.C. IdF(Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France), d’une part, et le conseil général des Yvelines, d’autre part, assurent la majorité du financement. L’association complétera sur ses fonds propres, obtenus par la mise à disposition des remorqueurs pour des fêtes ou pour tournages de films, par les visites du Triton 25, par la vente des cahiers et livres, et par des dons toujours bienvenus...

    Pour ses 110 ans, en 2014, le Jacques aura donc retrouvé une nouvelle jeunesse, avant - pourquoi pas - de concevoir pour lui des projets encore plus ambitieux.

    (1) Auteur du Cahier du musée de la Batellerie n° 35 sur le remorquage.
    (2) Cahier du musée de la Batellerie n° 51.


  • Voies d'eau : Oise - Basse Seine
    Bateau : REMORQUEUR
    Devise : Jacques
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


FREYCINET (aménagée)
beaux espaces lumineux (verrière et grdes fenêtres double vitrage)
2 salles de bains
pompe à chaleur, clim
262000 € à débattre
Tél : 06 60 52 35 05
> en savoir +