Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Berrichon
    L'ARECABE lance une souscription pour sauver le "Cher"
    26 février 2015 - 16:37
    Le "Cher" à couple du "Reims" - 01/2014 (Photo Arecabe)Les histoires de bateaux sont souvent de belles histoires. Celle de l'automoteur berrichon "Cher" est une très belle histoire. Dernier "commerce" à avoir passé les écluses du canal de Berry avant son déclassement en 1955, le "Cher" a ensuite transporté son carburant sur la Seine avant d'être oublié le long du quai d'Austerlitz à Paris. C'est là que l'ont retrouvé, un peu par hasard, les fins limiers de l'ARECABE, l'association pour la réouverture du canal de Berry. Bien décidée à sauver le bateau de la casse, l'Association a lancé un appel aux dons pour le racheter et le ramener "chez lui", à Vierzon, sur le canal de Berry.

    Le Cher, Berrichon-citerne de 1944 (Photo Arecabe)"Ce bateau, dont parle René Chambareau dans son livre "Le canal de Berry", nous le cherchions depuis longtemps, raconte André Barre, président de l'Arecabe. Quand j'ai passé mon attestation spécial passagers à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) en 2012, mon formateur m'a conseillé d'aller faire un tour du côté du quai d'Austerlitz". Cette fois, l'information est bonne, Le "Cher" est là, à couple du "Reims", presque invisible sous le pont de Bercy.

    Le "Cher" à Conflans (Photo G.Matignon)À l'Arecabe, la décision est vite prise de sauver le bateau. Ce bateau-citerne construit en 1944 pour la société Desmarais-Frères, est l'un des six derniers "berrichons" encore existants. Long de 25,50 m et large de 2,60 m, il est aux mesures du canal de Berry. Pendant plus de dix ans, le "Cher" a ravitaillé en carburant Bourges et Vierzon avec son alter ego, l'"Allier" qui, moins veinard, a depuis été déchiré. Après le déclassement du canal de Berry, le "Cher" devient bateau avitailleur sur la Seine. Avant d'être oublié sous son pont, il y a sept ans.

    La tmonerie du "Cher" (Photo Arecabe)Pour financer les 35.000 euros nécessaires à son achat, sa réparation et son transport jusqu'à Vierzon, l'Arecabe a lancé un appel aux dons. Si les donateurs sont assez nombreux... et généreux, "Le Cher" pourrait retrouver son canal d'origine dans les mois à venir.

    Pour faire un don => Arecabe, BP 314, 18100 Vierzon Cedex, 06 81 04 67 86 , info@arecabe.org
  • Voies d'eau : Basse Seine
    Bateau : BERRICHON
    Devise : Cher
    Longueur : 25.50 m

  • Constructeur : DESMARAIS FRÈRES
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


VEDETTE FLUVIALE EN BOIS
Ancien bateau promenade
Base saine, construction soignée mais état général
abîmé: rénovation à prévoir
50000 € à débattre
Tél : 06 98 46 30 66
> en savoir +