Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Chantier associatif
    La "Péniche de St Malo" aura treize propriétaires
    07 juin 2012 - 17:02
    13 parts pour un bateau (illustration G.Frinault)Avant d’être un jour le nom d’un bateau, « La péniche de Saint-Malo » est d’abord celui d’une association loi 1901 créée par Georges Frinault. Son but : regrouper les hommes et les moyens nécessaires à la construction d’un automoteur à propulsion électrique. Pour financer le projet, qui allie bénévolat et chantiers d’insertion, le futur bateau est vendu en treize «parts», donnant droit chacune à une semaine de navigation par an. Avis aux amateurs, huit parts sont encore à vendre…

    « Il y a six ans, j’ai construit un voilier selon ce principe et cela avait très bien marché, rappelle Georges Frinault, ancien ingénieur d’affaires et directeur d’exploitation de chantiers navals. Ce coup-ci, le coût est plus important et les parts sont plus grosses, le bouche à oreille ne suffira peut-être pas ».

    Douze acquéreurs sont attendus, qui devront chacun débourser 12.000 euros pour posséder un treizième du bateau. Construit grâce à une douzaine de bénévoles qui s’engagent à être présents pendant deux ans, une journée par semaine, sur le chantier, le bateau sera à propulsion électrique ou hybride. Il sera muni de deux voiles « au tiers » (la vergue du haut est attachée en son tiers sur le mât) à la manière des barges de Rance. Là s’arrête le point commun avec les bateaux traditionnels puisque la forme du bateau, dessinée par l’architecte naval Frédéric Neuman, sera résolument moderne. La coque, longue de 13,70 m pour une largeur de 3,90 m, sera constituée de contreplaqué-époxy.

    « Ce projet est un défi technologique, car les techniques de propulsion électrique sont encore balbutiantes, mais aussi humain et social puisque le chantier accueillera des personnes en insertion ou en Travail d’intérêt général (TIG). Ce sera pour eux la possibilité de retrouver une ambiance amicale de travail et de découvrir de nombreux métiers » explique Georges Frinault.

    Les études nécessaires à la construction seront lancées dès que six propriétaires se seront manifestés. Le chantier devrait débuter en 2013. Après une première année en Bretagne « pour remercier tous ceux qui nous auront aidés », la « Péniche de Saint-Malo » rejoindra la Gironde et le canal du Midi pour une tournée en France, voire en Europe.

    Contact => Georges Frinault - Tél. : 06 08 46 26 55 - georges@frinault.com

  • Voies d'eau : Rance (maritime)
    Devise : La Péniche de Saint-Malo
    Longueur : 13.70 m

  • Constructeur : Georges Frinault
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


VEDETTE HOLLANDAISE
4 couchages
2 postes de pilotage
Bien équpée
55000 € à débattre
Tél : 06 40 28 87 59
> en savoir +