Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Vient de paraître
    Fluvial 305 : Le numéro de septembre fait sa rentrée...
    01 septembre 2020 - 15:27
    Fluvial n° 305 - septembre 2020C'est aussi la rentrée pour Fluvial. Son trois cent cinquième numéro a été expédié aux abonnés la semaine dernière, et il est maintenant dans les kiosques et les Maisons de Presse. Eh oui, il faut encore croire au transport fluvial de fret sur le petit gabarit : Un affréteur, et non des moindres, explique pourquoi, et surtout, comment... Et puis, dans ce numéro, des bateaux il y en a bien sûr beaucoup : des petits qui peuvent utiliser les cales de mise à l'eau (Fluvial a déjà testé les cales de plus de vingt rivières), et des grands qu'il faut parfois couper en deux pour leur permettre d'arriver à destination. Mais ce n'est pas tout...

    Au sommaire de ce numéro de septembre
    : ...

    Question du mois à Gilles Morini - Fluvial 305- La question du mois - À quelles conditions le transport fluvial de fret peut-il être viable sur le petit gabarit ?
    Gilles Morini dirige le groupe nivernais "Agrégats du Centre". Il transporte tous les ans 150.000 tonnes de granulats vers les chantiers du Grand Paris et en redescend autant de déblais. En 2015, et jusqu'à la fermeture du canal de Briare, en mai 2016, son groupe affrétait 13 bateaux. Aujourd'hui, il fait le constat qu'il est bien plus rentable de mettre des camions sur les routes que de charger des bateaux. Pourtant, dit-il, "je crois au fret fluvial sur le petit gabarit. Je peux montrer comment cela serait possible, mais je ne peux pas entretenir les canaux ni construire les bateaux qui conviendraient. Pour cela une volonté politique est indispensable"...  


    - De la Marne à la Seine, la fin des grandes vacances pour Thanaloge III
    Toutes les bonnes choses ont une fin ! Il nous faut désormais penser à rentrer après ces 4 mois de vagabondage depuis notre port d’attache de Briare (Loiret). Nous nous apprêtons à quitter le canal Latéral à la Marne (voir Fluvial n° 304 - juillet-août 2020) pour descendre la Marne et emprunter la Seine dont les eaux accueilleront notre bateau pour l’hiver...


    À bord du Baychimo - Fluvial 305- De l’Aisne à l’Escaut, à bord du Baychimo
    De la douceur méditerranéenne aux ports de la mer du Nord, en passant par le rocher de la Lorelei, Pierre et Viviane Dubourg sillonnent l’Europe fluviale aux commandes de leur petit bateau de commerce. Le temps d’une navigation de Berry-au-Bac (Aisne) à Valenciennes (Nord), ils ont accepté de prendre à bord Nathalie Stey, pour nous raconter leur métier...

    - Trois vélos sur un bateau, entre Aigues-Mortes et Agde
    Le “Rhône à Sète”, long ruban entre mer et terre, entre étangs et marais, entre eau et eau, est un canal tout à fait singulier qui traverse une partie de la Petite Camargue au milieu des flamants roses. Nous l’avons parcouru à trois, du 7 au 14 septembre 2019, à bord d’un bateau Quattro S, d’Aigues-Mortes (Gard) à Sète (Hérault), puis avons emprunté l’étang de Thau et le canal du Midi jusqu’à Agde (Hérault) et retour. À chaque escale, nous descendions les vélos du bateau pour de courtes randonnées à la découverte des cités, des plages et des étangs...

    Cales sur l'Oust, l'Aff et le Nantes à Brest - Fluvial 305- Où mettre à l'eau sur le canal de Nantes à Brest (Oust et Isac) et l’Aff ?
    Le canal de Nantes à Brest emprunte le cours de plusieurs rivières, qui sont autant de pépites aussi charmantes que sauvages. Ces biefs de l'Isac ou de l'Oust, ainsi que l'Aff son affluent, constituent des terrains de jeu particulièrement adaptés à une découverte en tractable. Grâce à son faible tirant d'eau, un bateau léger offrira de venir au plus près d'une nature aussi riche que préservée. À découvrir sur la pointe des pieds !...

    - Kirikou est petit, mais c’est mon ami... : des astuces à tous les étages
    Un tractable permet d’aller partout sans contrainte, et offre même d’y vivre quelques jours, pour peu que l’on prenne soin de préserver et d’optimiser l’espace vital. Voici une liste d’astuces adoptées à bord de Kirikou. Nul doute que certaines sauront vous inspirer !...

    Monique et son luthier
    Le bateau s’est d’abord appelé Monique puis Razorback. En l’achetant en 2013, Yves Descloux a choisi de lui rendre sa 1re devise, plus drôle, plus pétillante. Pendant quelque temps, Monique a été le logement et l’atelier de lutherie d’Yves en Avignon (Vaucluse). Quand il a souhaité rejoindre son amie de cœur à Toulouse (Haute-Garonne), le luthier n’a pas hésité à couper Monique en deux, comme ça, sec, pour lui faire passer les écluses du canal du Midi...


    Épissure sur un cordage tressé - Fluvial 305 - Réaliser une épissure sur un cordage tressé
    Les fabricants de cordages nous proposent désormais des amarres tressées, plus souples, plus durables et encore plus faciles à épisser. Alors c’est décidé, on remplace nos vieilles amarres par du cordage moderne et mateloté dans les règles de l’art !...

    Et puis vous retrouverez, aussi, toutes les autres rubriques habituelles du magazine :

    - Le Courrier des lecteurs ;
    - L'
    Agenda ;
    - Les Murmures d'écluse
     ;
    - La Vitrine ;
    - Et les Petites annonces (plus de 110 dans ce numéro) 

    ***********************************
    Ce numéro est entièrement accessible en version numérique sur Internet. 
    Elle est réservée aux abonnés WEB de FLUVIAL.
    C'est bluffant ! Et c'est un superbe complément à la version papier.


    Vous abonner à FLUVIAL ? C'est facile ! Il suffit de CLIQUER ICI 
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


VEDETTE HOLLANDAISE
4 couchages
2 postes de pilotage, carénage juin 2020
Disponible de suite
38000 € à débattre
Tél : 06 83 04 69 44
> en savoir +