Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • Vient de paraître
    Fluvial 277- Le numéro de novembre rend "beunaises" les kiosques et les maisons de Presse
    31 octobre 2017 - 00:24
    Fluvial n° 277 - Novembre 2017Le deux cent soixante dix-septième numéro de Fluvial flirte avec la vieille marine sur la Loire et la Charente. Il fait escale à Orléans le temps d'un week-end pour vous faire partager l'extraordinaire succès de son huitième Festival, haut en couleur et en gréements. Il fait escale à Rochefort pour y humer l'appel de l'océan ; puis il navigue le long du somptueux patrimoine historique et architectural de la Charente, à s'en rendre "beunaise" (un sentiment proche de la béatitude pour tous les Charentais) !... 
    Mais ce n'est pas tout  !...

    Au sommaire de ce numéro de novembre
    : ...
    La Charente de Cognac à St-Savinien (Fluvial n°277)
     La Charente, de Cognac à St-Savinien : un parfum d’océan
    De Cognac à St-Savinien, bienvenue à bord pour une descente du fleuve Charente ! Escales prévues au moulin de La Baine, à Saintes pour découvrir les vestiges bimillénaires des temps romains, au pied de l’ancienne place forte de Taillebourg, ou encore à Chaniers et Dompierre-sur-Charente, où nous croisons la route des derniers bacs à chaîne de France...

    - Escale à Rochefort : à la rencontre des explorateurs
    « Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l’âme le goût du rythme et de la beauté. » La houle mise à part, Baudelaire aurait pu écrire ces lignes à Rochefort (Charente-Maritime), tant marins et explorateurs furent nombreux à y préparer leurs expéditions...

    Le Festival de Loire en 2017 (Fluvial n°277)- Le Festival de Loire, un rassemblement nommé désir
    « Pendant un an, on parle de celui qui est passé. Puis l’année suivante, on parle de celui qui arrive », nous confiait un marinier en 2015. En n’ayant lieu que tous les 2 ans, le Festival de Loire d’Orléans crée le désir, et pas qu’un peu ! Le désir de se retrouver entre mariniers, ceux de l’amont, ceux de l’aval, ceux du sud, du nord, ceux de Pologne, des Pays-Bas et d’Espagne. Le désir aussi de voir ce grand fleuve de Loire bouillonner de vie, de bateaux, d’hommes et de femmes, de voiles et de couleurs. Pour sa 8e édition, du 20 au 24 septembre 2017, le Festival a attiré plus de 700.000 personnes, davantage encore qu’en 2015 !... 

    - Un rêve de Silence
    Un bateau de rêve peut être celui du rêve d’un homme, mais aussi celui du rêve de ceux qui vont venir y habiter quelques heures ou quelques jours. C’est le cas du "Silence". Imaginez un loft de luxe, sur l’eau, pouvant naviguer et conduire ses passagers un peu partout, dans un seul et unique but : le plaisir. Voici ce bateau très particulier, où l’on peut, au choix, se sentir capitaine au long cours, milliardaire flottant, princesse choyée ou fêtard jusqu’à l’aube…

    Magellaan, le bateau-école du Rhône (Fluvial n°277)- Magellaan, le bateau-école du Rhône
    En 2011, la Région Rhône-Alpes dotait le lycée drômois des Catalins, à Montélimar, d’un nouvel outil de formation : un "commerce" de 104 m, construit en 1976, entièrement réaménagé pour assurer sa nouvelle fonction de bateau-école. En 2014, ce même établissement ouvrait une filière bac pro “Transport fluvial” pour former des pilotes. Voici 2 bonnes raisons d’embarquer sur le "Magellaan" !...

    - À Bordeaux, un musée ouvert sur la Garonne, la Gironde et l'océan
    Premier port maritime français à la veille de la révolution, Bordeaux peut s'ennorgueillir d'avoir été à la pointe de l'innovation navale, comme en attestent les magnifiques maquettes de son musée : parmi lesquelles celle du "France II",  très longtemps le plus grand navire à voiles du monde ; celle des premiers bateaux transatlantiques à voile et à moteur, ou celles plus modestes, mais superbes, d'un courau de Dordogne ou d'une gabare de Gironde...  

    - Hivernage : le carénage
    Échouement, maladresse en tout genre, les bateaux de location sont mis à rude épreuve... En fin de saison, les loueurs les sortent de l’eau pour un lavage de coque, une inspection et d’éventuelles réparations. Sur les rives de la Charente, les membres de l’équipe Le Boat de Jarnac s’affairent à remettre la flotte en état pour le printemps suivant...

    Et puis vous retrouverez, aussi, toutes les autres rubriques habituelles du magazine :
    - Les Murmures d'écluse ;
    - L' Agenda
    - La Vitrine ;
    - Et les Petites annonces (plus de 120 annonces de particuliers ce mois-ci !)

    ***********************************
    Ce numéro est entièrement accessible en version numérique sur Internet.
    Elle est réservée aux abonnés WEB de FLUVIAL.
    C'est bluffant ! Et c'est un superbe complément à la version papier.


    Vous abonner à FLUVIAL ? C'est facile ! Il suffit de CLIQUER ICI
    ou d'interpréter avec votre Smartphone
    le "FLUVIATAG" ci contre
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


MINI TRAWLER HUSKY DANE 85
5 couchages
double poste de pilotage
cuisine avec évier inox
23000 €
Tél : 06 75 04 55 24
> en savoir +