Murmures en continu

pour retrouver, dans les archives, un murmure particulier ou plus ancien, utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

Index des murmures

 









Murmure en détail

  • GENS DU FLEUVE
    Denis Di Rienzo nous a quittés, le fluvial est en deuil
    21 janvier 2021 - 17:12
    Denis Di Rienzo et son bateau destiné aux pompiers pour le sauvetage de biens et de personnes en zone inondée (Photo Sylvie Di Rienzo)Denis Di Rienzo, patron du Chantier L’escale à Romenay et propriétaire de la halte nautique de La Truchère (Saône-et-Loire) sur la Seille, est décédé brutalement à l’âge de 56 ans le jeudi 14 janvier 2021. Ses obsèques seront célébrées le vendredi 22 janvier 2021 à 10 h à l'abbaye St-Philibert de Tournus.
    « C’était un gaillard joyeux, un garçon attachant, sympathique, une personnalité », salue Claude Carignant. « Il laissera un grand vide dans le monde du fluvial et le monde économique local. » Le fondateur de la société des Canalous à Digoin (Saône-et-Loire) décrit Denis Di Rienzo comme « le Géo Trouvetou du fluvial ». « Il savait tout faire et a construit toutes sortes de bateaux », rappelle-t-il.
    C’est en rencontrant sa femme Sylvie, fille de mariniers, en 1984, que Denis Di Rienzo avait appris à aimer les canaux et les rivières. En 1990, le couple s’installe à bord d’un bateau de 38 m à Lyon (Rhône) et loue ses 1ers bateaux habitables, des Nicols neufs, depuis le quai Rambaud, sous la franchise Nicols. En 1995, Sylvie et Denis déménagent à La Truchère, sur la Seille. Là, ils reprennent un bar de campagne qu’ils rouvrent en avril 1996 après d’énormes travaux. Les bateaux habitables sont revendus en 1998, mais le restaurant au bord de l’eau se développe. C’est en 2000 que Denis Di Rienzo crée son chantier de construction navale d’abord derrière le restaurant à La Truchère, puis à Romenay. Avec l’aide de son fils Timmy, il construira des bateaux habitables et non-habitables, des bateaux de service pour le nettoyage des ports ou encore des bateaux à passagers. En 2011, le couple ouvre un nouveau restaurant sur l’eau et reprend la base nautique de La Truchère. Puis rachète un autre restaurant dans un village voisin pour conserver son personnel en hiver. Les vacances sont rares, le travail passe avant tout. « Denis était un travailleur, un fonceur », dit sa femme.
    Quelques jours avant de décéder brutalement, Denis Di Rienzo avait mis à l’eau pour les derniers tests sa dernière création, un bateau destiné aux pompiers pour le sauvetage de biens et de personnes en zone inondée.
    Toute l’équipe de Fluvial rend hommage à un entrepreneur novateur du tourisme fluvial et s’associe à la peine de sa famille.
  • les derniers murmures Réagir à ce murmure
     
Nouvelle fiche complémentaire


LUXEMOTOR
10 couchages
4 cabines, grande terrasse
Grand séjour avec cuisine ouverte
149500 €
Tél : 06 71 91 17 94
> en savoir +